Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 01:12

 

  Extrait de la conférence de Cheikha Nur à Toulouse

 


WP 20140512 140.

 

Conférence à la salle du Sénechal du 12 Mai 2014.

 

" De même que le soleil ne peut appartenir à aucun état, à aucune nation,  aucune religion, une personne telle que Djâlâl od Dîn Rûmî ne peut appartenir à quiconque.

En réalité, depuis Adam jusqu'à nos jours, tous les prophètes qui sont venus, tous les êtres humains remarquables, tous appartiennent à l'humanité.

Adam est le prophète de tout le monde. Moïse, Jésus, et tous les autres prophètes depuis Adam.

Bouddha est lui aussi le Bouddha de tout le monde.

Djâlâl od Dîn Rûmî a consacré toute son existence à l'homme, aux valeurs humaines, à l'amitié, à l'amitié, à l'amour, à la fraternité de l'ensemble de l'univers. Pour Rûmî, l'homme trouve la quiétude, la paix, la bonté, la beauté, et bien plus la richesse dans son propre monde intérieur, dans son coeur, et non dans la vie extérieure.

 

WP_20140512_157.jpg.

 

 

La liberté d'esprit est la seule et unique cause de cette quiétude, de ce bonheur, et de cette paix. La liberté d'esprit est véritablement ce qu'il y a de plus important. C'est pourquoi Rûmî exprime dans toutes ses oeuvres d'une manière très explicite les aspects les plus secrets de la liberté individuelle, et de la liberté d'esprit. Ce qui importe à l'homme, et ce dont il a besoin, c'est la liberté d'esprit. Tant que l'homme n'a pas atteint dans son propre monde intérieur une liberté individuelle, une liberté d'esprit, il ne pourra se sentir suffisamment libre, en paix et  heureux, même s'il est par ailleurs l'homme le plus libre du pays, le plus libre du monde.


 

Ariana-Cheikha-NUR-WEB.


Tant que l'homme ne s'est pas affranchit des liens qui sont dissimulés dans son propre monde intérieur, la liberté extérieure ne pourra aucunement lui suffire. Et par conséquent l'homme mènera une existence en étant continuellement en quête, malheureux et insatisfait.

Le plus grand problème de la jeunesse contemporaine est de rechercher continuellement la liberté , le bonheur, la paix et la richesse à l'extérieur. Malheureusement, la jeune génération mène une existence en étant inconsciente de la liberté, du bonheur, de la paix qui sont dissimulés en eux.

C'est pourquoi les jeunes mènent une existence malheureuse, insatisfaite, même dans les pays les plus riches, les plus développés, et les plus libres.

La véritable liberté n'est pas de pouvoir faire ce que l'on veut quand on le veut, c'est de s'affranchir des liens invisibles et de l'égo. Il serait profondément erronné de dire d'un homme qui est  l'esclave de ses pensées et de ses ressentis personnels, qu'il est libre. Par ailleurs, on ne peut attendre d'un homme qui n'a pas atteint sa propre liberté d'esprit , qui n'est pas en paix avec lui-même, qu'il puisse apporter à la société paix et liberté.

Toutes les oeuvres de Rûmî sont une porte vers la liberté individuelle et la liberté de l'esprit, et par conséquent vers la quiétude et le bonheur."

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

christiane 26/05/2014 18:15

Quel plaisir Sylvie , de retrouver les paroles de Sheikha Nur , et combien ces paroles sont"fortes" !!
Merci pour tes traductions , qui sont plus que des essais ...Je t'embrasse petite soeur !

sevim 26/05/2014 22:16



Coucou Christiane.. merci à toi de suivre cela de prèss aussi..Je suis contente que cela soit partagé.. Bises!


( Cette fois ce ne sont pas mes traductions, mais celles de Levent qui traduisait pendant la conférence et que j'ai enregistré:))


 



Profil

  • sevim
  • Mes origines orientales ne permettent pas de me définir , mais elles orientent (!) mes goûts et mes aspirations ...  
 sevimguvenek@hotmail.com
  • Mes origines orientales ne permettent pas de me définir , mais elles orientent (!) mes goûts et mes aspirations ... sevimguvenek@hotmail.com

Ce que je suis


 Une mosaïque de ressentis , de vécus , de pensées ,
Une soif d'être et de connaître,
un chemin pas à pas .