Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 avril 2008 6 05 /04 /avril /2008 11:18


Swâmiji : "Dans bhoga ou jouissance lucide , on devient entièrement un avec l'objet, on est aussi complètement que possible avec lui . On est en contact avec lui. Bhoga est l'action où celui qui agit sait ce qu'il fait et pourquoi il agit ainsi . Il sait ce qu'il obtient , tout en se demandant à lui-même tout le temps s'il obtient réellement ce qu'il voulait avoir . Il agit et il voit ce qu'il fait . Dans bhoga , on est entièrement un avec son acte.
Bhoga satisfait . Que signifie cette affirmation? La satisfaction du désir et , en même temps , simultanément avec elle , l'anihilation du désir . On ne devient libre du désir que lorsqu'avec  sa satisfaction , on expérimente , en même temps , que le désir ne peut être satisfait.
Contradiction? D'où peut venir cette force de conviction que le désir ne peut pas être satisfait ? D'où?

Prakash : De la conviction que toute la satisfaction qu'il était possible d'obtenir a été obtenue.

S : Tout...tout ce qui était en votre pouvoir pour satisfaire le désir , vous l'avez fait . Vous avez été kartâ. Oui...et vous n'êtes pas emporté.(...)
Mahâkarta mahâbhoktâ mahajnânâ bhva-anagha.
"Vâsista dit à Rama : O Anagha ( toi qui est sans péché) sois mahâjnânî (  un grand connaissant ). Comment peux-tu y arriver ? Sois mahâkarta ( un grand agissant ), mahâbhoktâ ( un grand jouissant ) , et alors tu pourras être mahâjnânî ( un grand connaissant)."
On ne peut pas être un grand Connaissant sans agir et jouir auparavant , parce que jnâna ( connaître) signifie : yathâ-shitam vatsu drsyate ( les choses vues telle-qu'elles-sont). C'est cela que jnâna ( la connaissance )signifie.

Comment peut-on voir les choses telles qu'elle sont ? Prenez un bâton de bambou. Il a l'air très solide d'après son apparence extérieure . Comment pouvez-vous être sûr qu'il l'est vraiment , qu'il n'a pas été mangé par des vers et qu'il n'est pas pourri à l'intérieur ?

P : En écoutant le son qu'il produit lorsqu'on le frappe de l'extérieur , en lui donnant un coup...

S : Cela sera-t-il suffisant ?

P : Bien-sûr , s'il n'est pas complètement rongé...

S : Mais si vous voulez en être tout-à-fait sûr ? Cela sera-t-il suffisant d'écouter le son qu'il produit en lui donnant de petits coups? Essayez de visualiser concrètement ce qui se passe .Voilà un bâton de bambou . Il est pourri de l'intétieur , mais son apparence extérieure a l'air irréprochable . Essayez d'écouter le son qu'il produit en lui donnant de petits coups . "Non, le son ne semble pas parfait ." Un doute subsiste dans votre esprit . Comment l'apaiser ?

P : En essayant de le casser ...

S : Oui , en essayant de le casser , en le tenant bien ferme et bien serré entre vos mains  et en essayant de frapper le sol de toutes vos forces . Si vous frappez le sol faiblement , vous ne saurez rien . Ce n'est qu'en frappant très fort que vous pourrez apaiser votre doute . Cette force , cette action vigoureuse , c'est ce qu'on appelle bhoga."

S P
L'Expérience de l'Unité

Partager cet article
Repost0
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 22:56




"Swâmiji m'a transmis, comme un enseignement solennel et sacré, celui des quatre purushartha, des quatre Buts d'une existence humain , dont j'ai parlé dans mes précédents livres : kama , artha , dharma , mokha ; kama, le désir ; artha, les moyens nécessaires à la satisfaction du désir ; dharma, l'ordre juste dans lequel on doit s'insérer pour satisfaire ses désirs ; et moksha, la Libération à laquelle peut conduire la satisfaction des désirs à l'intérieur de l'ordre juste .
  Swâmiji m'a répété plusieurs fois, comme une des plus importantes paroles des Upanishads (...) :" Quand le dernier des désirs du coeur s'est effacé, alors, immédiatement , Brahman se révèle et l'immortalité est atteinte." (...) Ce sur quoi je veux insister, c'est sur le mot même vasanakshaya : érosion des vasanas. Il n'est pas dit suppression des vasanas : il est dit érosion des vasanas. Cette érosion des vasanas se fait à travers la compréhension des vérités métaphysiques ( Vedanta vijnana), à travers la vision des erreurs du mental qui vous fait vivre dans un monde illusoire et non pas dans ce monde réel, à travers la mise au jour de l'inconscient, mais elle se fait aussi en elle-même et par elle-même, en vivant, en goûtant, appréciant, expérimentant, c'est-à-dire en étant vrai. (...)
  Si vous êtes assoiffé de vérité, vous serez aidé et guidé sur ce chemin. Vous serez réunifié. Vous pourrez être fidèle à vous même tel que vous êtes aujourd'hui, sans l'impression fausse : je déchois. Et vous progresserez, au lieu de continuer à tourner en rond. Ma propre expérience m'a montré que j'ai été , exactement comme tout le monde , divisé entre la vérité de mes demandes et le mensonge de mon idéal , et que pendant un an , dix ans , quinze ans , j'ai lu des livres spirituels, j'ai médité, j'ai pratiqué des exercices de contrôle de la respiration et de contrôle des énergies, j'ai séjourné dans des monastères et des ashrams -et une bonne part de moi n'avait pas progressé d'un centimètre.(...)


  Soyez vigilants sinon il restera deux parts : une part de vous qui ne rêvera que de conquérir la plus jolie femme ou de vivre sur un yacht ou de montrer qui je suis et sur quel ton on doit me parler ou de prendre ma revanche sur ceux qui m'ont humilié - et qui ne disparaîtra jamais, et une autre part qui vivra dans un monde fait de causeries de Krishnamurti, de photographies de Mâ Anandamayi et de paroles des Maîtres Zen.(...)

  Les désirs consciemment accomplis, les désirs accomplis par un disciple qui met en pratique tous les autres aspects de l'enseignement, s'effacent .(...)
  Seulement, tous vos désirs ne sont pas conscients et il faut que vous preniez cette décision : " je dois coûte que coûte ramener mes désirs à la surface et à la conscience ." C'est tout l'Enseignement de no dénial : ne niez pas."

A,D
Le védanta et l'inconscient
 

Partager cet article
Repost0
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 20:09


 










"Je crois en la blancheur immaculée des lys.
Rien n'égale la joie du lys blanc dans le coeur,
le lys blanc qui jamais ne trahit sa beauté .
Que croisse dans mon âme le pur amour des lys ,
rien ne peut égaler la joie d'être pure
quand la joie m'a jetée dans les bras purs des lys .
Le lys blanc mentirait s'il te cachait ta mort .
Le lys blanc m'assistait de sa blanche agonie
le lys blanc a guéri mon amour du doute .
Le doute est le seul mal dont on puisse mourir .
Un seul lys a suffi à faire pâlir la mort.
Que serait la bonté sans la bonté des lys
et le divin parfum du lys blanc dans ton âme ?"


Lydie Dattas
Le livre de anges

 

Partager cet article
Repost0
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 22:29
                                                                 Quel joli nombre !




                                                        Merci Cécile !
                                                  
                                                 


                                                       Joao Gilberto / Avarandado

Partager cet article
Repost0
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 21:39


Parfois la vie m'apporte dans un même lot
joie et tristesse ; elle ne fait que me sourire 
et je la regarde, étonnée.
Cela peut durer un moment .
Lorsqu'enfin je la reconnais,
monte dans mon coeur une chanson simple ,
en même temps qu'une larme .




   



















                                                             
                                            









How  Insensitive
Stan Getz / Luiz Bonfa
Partager cet article
Repost0
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 16:42


"Que la Vérité soit votre fambeau et votre recours , ne cherchez pas d'autre recours ... Celui qui , dès ce moment , ô Ananda ! Ou après ma sortie de ce monde , sera son propre flambeau et son propre recours et ne cherchera pas d'autre recours , celui qui fait de la Vérité son flambeau et son recours et ne cherchera pas d'autre recours , ceux-là seront désormais , ô Ananda ! mes vrais disciples , qui poursuivent la bonne manière de vivre "

Le Boudha

Partager cet article
Repost0
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 16:41



Partager cet article
Repost0
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 16:40



"Il faut que le joug du disciple en vous sur tous les autres aspects de vous-mêmes soit aisé comme le joug du christ. Ne torturez pas; ne soyez pas un dictateur pour votre sexe pour lui apprendre à ne plus tomber stupidement amoureux, ne martyrisez pas votre pensée parcequ'elle vagabonde et bondit ici et là, ne martyrisez pas vos émotions parce que vous ne pouvez pas accepter de reconnaître en vous la peur, la jalousie, le besoin infantile d'être aimé, la haine de ceux qui vous font souffrir. Ne torturez rien de tout cela, transformez. Le disciple, dès le départ, doit être imprégné de sentiment religieux qui le relie à lui-même, aux autres hommes, au reste de l'univers, à l'infini.
Le disciple, dès le dépar , doit avoir l'aspiration à l'au-delà de l'égo. Quand vous direz "Je", ce sera vraiment la totalité de vous-même qui sera incluse dans ce "Je", et quand je vous parlerai, c'est à la totalité de vous-même que je parlerai, parceque tout en vous sera harmonisé, groupé autour du disciple.
Le disciple doit devenir le roi dans son royaume intérieur et, en même temps, le disciple doit avoir l'humilité du vrai roi qui se considère uniquement comme le repésentant de Dieu sur terre. "

A. D.

Partager cet article
Repost0
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 10:18



 Il faudrait un mini micro et une mini caméra pour enregistrer tout ce qui se passe dans nos rêves...Je me souviens mal des détails de mes rêves, j'en retiens surtout la teneur, les grandes lignes...Et ces derniers temps, il y a eu beaucoup de rêves de guérison...
 Quelques détails, cependant, me sont revenus ce matin, car j'étais en train de me réveiller, en m'accordant le luxe de me rendormir un peu de temps en temps...Le temps de saisir au vol ces drôles de paroles prononcées à mes élèves alors que je leur distribuais  des feuilles de brouillon, pour qu'ils travaillent avec :
 " Cela va vous servir de naissance et de mort pour votre base personnelle" !!!!
 Heureusement que je ne leur parle pas comme ça dans la "réalité" ! Quoique, ils seraient bien intéressés, sans doute...

Partager cet article
Repost0
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 21:19



Chritian Bobin

Partager cet article
Repost0