Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 00:21

 

J'avais déjà publié cet article..

Une deuxième fois, pour ne pas oublier ...


image003m.jpg


 

PARDONNER

Extraits de discours de différents auteurs

Traduits par Vipassanasangha

-----------------------------


Pour pardonner, il faut être capable de lâcher les peines du passé, les blessures, la tristesse.

Nous pourrons ainsi nous en libérer et ouvrir la porte

à l'affection, à la tendresse et à l'amour.

Bien évidemment ce n'est pas facile et cela demande beaucoup de courage,

mais

nous devons travailler sur nos points les plus vulnérables.

Malgré notre chagrin, l'amour est

toujours en nous.

Lorsque nous réussissons à pardonner cela nous guérit nous-mêmes et permet à l'amour

de se manifester à nouveau.

Tant que nous ne pardonnons pas, nous continuons à porter et à transporter les blessures du passé.

Notre coeur reste fermé,

il continue à ressentir la peur et la déception.

Il est plein d'hostilité, de colère, de peine et de haine.

Si nous pouvons pardonner, et ouvrir notre coeur

malgré toutes les peines et les injustices subies,

nous libérerons en nous toutes les énergies

bloquées et pourrons nous ouvrir aux autres,

à la vie, à de nouvelles expériences.

Nous nous donnons la chance de recommencer.

Pardonner est une nécessité si nous voulons continuer à vivre et à être heureux.

Le pardon nous transforme, il transforme nos relations

et notre vie.

Pardonner ne signifie pas renier les

blessures du passé,

mais plutôt que de ressentir ces peines continuellement,

de les garder en nous, de les vivre encore,

nous nous débarrassons de l'énergie

et de la force de la colère en nous.

C'est un grand soulagement, une libération, un renouveau.


Aussi longtemps que nous restons prisonniers de nos mauvais souvenirs,

il n'y aura pas de place pour de nouvelles possibilités.

Nous voulons chasser ces souvenirs

qui nous chagrinent, les expulser de notre mémoire,

mais en agissant ainsi,

nous ne faisons que d'y repenser

et de les revivre à nouveau.

Nous n'en sommes pas libres, et restons empoisonnés,

pris dans les filets de la haine.

 

 

image004.jpg

 

Nos réactions, nos réponses restent l'hostilité,
la rage au lieu de l'amour,
la tendresse et
l'affection.
La porte de notre coeur reste fermée tant nous craignons d'être à nouveau blessés et de souffrir, 

et nous fermons également la porte à toutes nouvelles opportunités,

au changement et au bonheur.

 

Nous devrons arrêter la lutte et la guerre dans notre propre esprit.


Nous devrons arrêter

d'accuser les autres, et avoir le courage de prendre conscience du contenu de notre esprit,

regarder ces peines bien en face, en ressentir l'amertume, sans vouloir fuir.

Nous pourrons enfin être en paix avec nous-mêmes,

la guérison pourra alors s'opérer

et la compassion naître pour nous-mêmes et aussi pour les autres car nous pourrons comprendre

l'intensité et la profondeur de leur douleur.

Lorsque nos comportements sont empreints d'amour et de compassion, ils ont un grand impact.

Le pardon est essentiel, sinon nous restons séparés des autres, nous nous sentons

isolés. Il est très douloureux de se sentir seul.

Quand nous rejetons quelqu'un, nous sommes

les premiers à en souffrir.

Quand nous souffrons, nous ne sommes pas suffisamment

disponibles pour voir la souffrance des autres.

Nous créons nous-mêmes une barrière, une

séparation et nous nous isolons.

Nous ne pouvons que ressentir solitude,

tristesse, ennui et peur.

Le pardon est la seule solution pour notre bien-être,

pour nous décharger du lourd et

douloureux fardeau du passé.

En prenant conscience de nos peines, nous pouvons nous en libérer, les abandonner et nous

prenons aussi conscience des peines des autres.

Pardonner ne signifie pas oublier,

mais nous donner le droit de garder notre coeur ouvert et recevoir de l'amour,

au lieu de succomber aux feux destructeurs de la colère et de la haine.

 

 

image003g.jpg

Nous pouvons comprendre que chacun cherche le bonheur, comme nous-mêmes,

que chacun souffre et est la proie du désir,

de la souffrance et de l'ignorance.

En général, ceux qui nous blessent

souffrent et sont dans la confusion.

Les comprendre, se mettre à leur

place, nous aide à pardonner.

L'amour et l'attention nous permettent de sortir de l'engrenage de la peine et de la colère.

Pardonner est un acte d'humanité,

c'est mettre le passé de côté,

mettre le passé au passé

et ne plus vivre le passé au présent.

C'est effacer les différences

entre soi et les autres, arrêter de juger et de condamner.

L'amour est le plus puissant remède.

C'est ce qui nous soutient, ce qui nous nourrit.

Nous pouvons beaucoup apprendre de ceux que nous considérons comme des ennemis.

Ils peuvent nous aider à grandir,

car en général ce que nous critiquons en eux

est ce que nous n'acceptons pas en nous-mêmes.

Nos ennemis nous montrent nos côtés sombres et cachés.

 

 



Nous avons ainsi l'opportunité de voir se refléter nos défauts, comme dans un éclatant miroir.

Cela nous aide à nous connaître

et à nous accepter plus profondément.

Le pardon est un long et difficile processus.

 

Nous ne pouvons pas nous forcer à pardonner,

nous risquons de ressentir de la colère et de la haine envers nous-mêmes si nous n'y parvenons pas.

Pardonner requiert de la patience.

Nous n'avons pas besoin de nous juger ou

de nous punir davantage,

mais plutôt laisser le processus se dérouler à son rythme,

et si cela nous est possible ne plus nous sentir coupable,

ce qui nous empêcherait de nous en libérer.


Nous avons en général plus de facilité à pardonner les autres que nous-mêmes.

Souvent nous pardonnons aux autres bien avant nous-mêmes.

Parfois même nous réussissons à pardonner les autres,

mais nous continuons à nous en vouloir, à ressentir de la colère envers nous-mêmes, sans en être conscient.

Nous n'avons pas besoin d'être parfaits pour nous aimer.


Nous pouvons nous aimer tels que nous sommes.

Malgré toutes nos imperfections, nous pouvons ouvrir notre coeur pour recevoir notre héritage d'amour.


Quelles que soient nos difficultés et si insurmontables qu'elles paraissent,

nous devons persévérer avec courage et patience

pour ouvrir notre coeur, pardonner et entrer en contact

avec notre immense capacité à aimer.

 

image007.jpg


 


Partager cet article
Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 02:50

 

 

 

 

 

10372008 643769115701739 4605138381449792668 n

 

 

  "Même si dans le Coran il n'est pas dit clairement, ouvertement, ce qu'est une bonne conduite morale, Toutes les Sourates et les Ayets enseignent à l'être humain les bonnes conduites morales, c'est-à-dire le respect." 

 

 

(Il est dit)

 

"Conduisez-vous à partir des vertus morales d'Allah".

 

 

"Notre Seigneur est Généreux.

Il est Le Tout Miséricordieux.

Il nous appartient alors d'être généreux et miséricordieux. N'est-ce pas ?

Notre Seigneur est "Celui qui cache les fautes", IL est celui qui cache les hontes de ses serviteurs; tant  que le serviteur ne dévoile pas ses fautes, Notre Seigneur ne dévoilera jamais les fautes d'un être humain. (?)  

Si jamais il répand sur la place publique les fautes et les actes blâmables de quelqu'un, (c'est que) la personne dévoile  de ses propres mains ses propres fautes et hontes. Autrement, Notre Seigneur ne met jamais les fautes de quiconque sur la place publique. Donc, il faut savoir couvrir les fautes des autres (settar).

 

Notre Seigneur ne dit jamais 'Moi" dans le Coran, même s'Il est "Ehad", le Seul, l'Unique. Il s'adresse à Ses serviteurs en disant "Nous". "Nous"...    Il s'enveloppe de modestie, d'humilité. "Nous"... IL ne dira pas "Moi"! Si même Notre Seigneur n'emploie pas le terme "Moi", s'Il dit "Nous", s'enveloppant de modestie, pourquoi dépassons-nous les bornes en disant  "Moi"? "


H. Nur Artiran

Les vertus morales

Ab-I Hayat

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 02:42

 

 

 

10322817 10152162025557012 5835611258805908509 n

 

 

 

On rapporte qu’aux funérailles de Djâlâl-od-dîn, la totalité des habitants de Konya pleuraient, et que la plupart des hommes marchaient, poussant des cris, déchirant leurs vêtements, le corps dénudé. Tous les membres des différentes communautés et nations étaient présents ; ils marchaient devant, chacun tenant haut leurs livres sacrés. Conformément à leurs coutumes, les chrétiens et les Juifs lisaient des versets des Psaumes, du Pentateuque et de l’Évangile, et faisaient entendre des gémissements de deuil ; les musulmans ne pouvaient pas les repousser à coups de bâton et de sabre, de peur d’entacher cette réunion. Il se leva un tumulte immense, dont la nouvelle parvint au grand Sultan ; ce dernier fit venir les chefs des moines et des prêtres, et leur demanda quel rapport cet événement pouvait avoir avec eux, puisque le défunt poète était le directeur obéi des musulmans. Ils répondirent : « Nous avons trouvé en lui la même conduite que celle des prophètes parfaits, telle que nous l’avons lue dans nos livres ; si vous autres, musulmans, vous dites que notre Maître est le Mahomet de son époque, nous le reconnaissons de même pour le Moïse et le Jésus de notre temps ; de même que vous êtes ses amis sincères, nous aussi nous sommes mille fois plus ses serviteurs et ses disciples ; c’est ainsi qu’il a dit : “Soixante-douze sectes entendront de nous leurs propres mystères ; nous sommes comme une flûte qui, dans un seul mode, s’accorde avec deux cents religions”. Notre Maître est le soleil des vérités qui a brillé sur les mortels et leur a accordé ses faveurs ; tout le monde aime le soleil, qui illumine les demeures de tous »

 

 

« Le Chant du soleil »,

de Eva  de Vitray Meyerovitch

 


Partager cet article
Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 02:31

 

"Il n'y a pas de chemin conduisant au bonheur.

Le bonheur, c'est le chemin.."

 


 

Partager cet article
Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 01:31

 

"Prier c'est écouter Dieu qui te parle"

"Il faut prier longtemps,dans le calme et l'attention intérieure.

Le moteur de vos inquiétudes tourne encore à toute allure. Il faut qu'il se mette à ralentir, à se calmer, à prendre un autre rythme. Tant que nous sommes dans l'agitation, possédés par nos problèmes et nos intérêts, nous sommes à l'abri, hors d'atteinte de Dieu. Il faut rester comme stupide, laisser ralentir le moteur pour qu'un autre mouvement se produise en nous que nous ne connaissions pas. Si vous êtes trop préoccupés de vos questions, vous êtes incapable d'entendre Ses réponses"

Louis Évely

"C'est toi,cet homme"


Partager cet article
Repost0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 19:50

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 00:07

 

loubaas

Sallallahu aleyhi ve sellem

 

Que les Salutations d'Allah soient sur lui

Partager cet article
Repost0
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 00:39

 

Sois comme l'eau pour la générosité et l'assistance.

Sois comme le soleil pour l'affection et la miséricorde.

Sois comme la nuit pour la couverture des défauts d'autrui.

Sois comme la mort pour la colère et la nervosité.

Sois comme la terre pour la modestie et l'humilité.

Sois comme la mer pour la tolérance.

Ou bien parais tel que tu es ou bien sois tel que tu parais.

 

Hz Mevlânâ Dâlâl Od Dîn Rûmî

 

1* Cömertlik ve yardım etmede akarsu gibi ol.

2* Şefkat ve merhamette güneş gibi ol.

3* Başkalarının kusurunu örtmede gece gibi ol.

4* Hiddet ve asabiyette ölü gibi ol.

5* Tevazu ve alçak gönüllülükte toprak gibi ol.

6* Hoş görülülükte deniz gibi ol.

7* Ya olduğun gibi görün,

Ya göründüğün gibi ol.

 


mevlananin-7-ogudu-800x533-ps.png


Partager cet article
Repost0
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 09:13

 

      Questions en arabe....


Le Cheikh Bentounes répond en français...


.
Essai de traduction en turc !
Şeyk bentunes Efendin'in Cevabı :

"Sebep yok. Aşk neye dayanıyor? Hangi kavram'a dayanıyor ? Aşk kavranılan bir şey midir, veya sizi çarpan yıldırım gibi, diyeri seviyormusunuz? Sebebini bilmeden, çünkü öbürden daha güzel olmaz! Siz anlatığınız gibi, bir mürid Mürşidinin kapısına vuruyor.. Mürşid " Kim o?" soruyor, ve mürid " benim" cevaplıyor. O zaman açmiyor ! Mürid  ikinci defa geliyor, ama açmiyor. Ve üçüncü defa mürid anlıyor: Mürid ona "Kim O ?" sorarken , "Enta" cevapliyor, "Sendir" diyor, o zaman kapıyı açıyor, çünkü burda  iki kişi için yer yok. Aşkta iki kişi için yer yok. Yanlız "Bir" (tevid) için yer var. 

Ilahi Aşk.. Allah bize bu tecrübbe verdi, kadın ve erkek arasındaki Fâni, Insanî Âşk yaşıyoruz, ama bu bize bir enerji göstermeli için, bu enerji kosmos'u döndürüyor. Evren'i , tüm Yaratılışı döndürüyor. Tüm Yaratılış "kabd'a" ya dayanıyor, bir Nur avucu dan geliyor. Bu "Big Bang" bir Nur Avucu dur, Âşktan, Allah onu Aşk ve bakışla baktı. Aşk bu Nur Avucu berekledi,  ve bu zaman ve sahayı oluşturdu. Tüm yaratılışlar bu Rahim den oluşuyor." (devami var)


Partager cet article
Repost0
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 03:23

.

Photo(5) 

 

 

"(Elbette) Bütüm Peygamberler Yüce Rabbimizin Emirlerini Ümmetlerine bildirmek için geldiler, ve onların bütün yaptıkları güzel Ahlakı insanlığı  yaşadıkları dönemde en güzel  şekilde yaşatmaktı. Ama şu da bir gerçek ki, var olan her şey, Efendimizle kemal derecesine ulaşmıştır. Daha ondan öte bir şey yoktur. Onun için dir ki Efendimiz "Ben güzel Ahlakı tamamlamak için gönderildim" . Var olanı tamalamak ve artık zirve ondan öte bir şey yok demektir. Onun yokluğunu nerden görüyoruz? Ne olduğunu bu  güzel Ahlakı, ne olduğunu ? Neyin nereren nasıl tamalandığını? Nasıl görüyoruz, biliyoruz? Efendimize bakarak. Efendimize bakarak . Efendimize bakarak. Efendimizin Ahlakın da bütüm güzellikleri  nasıl cem olduğunu ayan beyan görüyoruz." 

 

 

 

 

 

H. Nur Artiran

Ab-I Hayat / 3

2.53 à  2.50

 

 

"(En effet) Tous les prophètes sont venus pour faire connaître à leurs communautés les volontés de Notre Très Haut Seigneur. Et toutes leurs nobles conduites humaines étaient vécues sous leur plus belles forme. Mais c'est une réalité que toute chose qui existe a trouvé son degré de perfectionnement avec Notre Efendi. Notre Efendi a dit " Je suis venu pour parachever les belles conduites morales". Parachever celles-ci cela veut dire qu'il n'y a rien au-dessus. Et bien, comment allons savoir que nous n'avons pas atteint ce degré là ? En regardant Notre Efendi. En regardant notre Efendi, nous voyons clairement comment sont dans leur ensemble les belles qualités morales. "


Partager cet article
Repost0