Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 21:24

WP 20140512 150 

 

Conférence du 12 Mai 2013 à la Salle Sénéchal de Toulouse, sur le thème de

"Rûmî, l'amour et l'humain"

 

 

 

 

Öncelikle herkese en güzel akşamlar diliyorum.

Je souhaite tout d'abord la meilleure des soirées à toute l'assistance.

 

Ve hepinizi,tek tek, saygıyla, hürmetle, muhabbetle, en kalbi sevgiyle selamliyorum.

Et je vous adresse, un à un, à chacun, avec respect, avec amour, salutations. 

Gerçekten, burada, sizlen, sizlerin huzuruna olmak, bu fakir için çok değerli bir mutluluğu dur. 
Réellement, être parmi vous aujourd'hui, dans cette assistance, est, pour cette pauvre que je suis, un véritable bonheur. 

Bizleri bir araya getiren Yüce Allah'a şükrediyorum.
Je rends grâce à Dieu, qui a fait en sorte que nous puissions nous retrouver. 

Ama bir bir araya  gelmemiz için de, o kadar çok emek verenler oldu ki, başdan Manijeh Nouri hanım Efendi olmak üzere, emeği geçen her gecede , en kalbim şükranlar sunarım.
Et pour pouvoir faire cette rencontre, tant de personnes ont oeuvré, et je pense en premier lieu à madame Manijeh Nouri , et de façon plus générale j'adresse  mes remerciements de tout mon coeur à tous ceux qui ont oeuvré pour que cette manifestation puisse se dérouler. 

Sizleri, çok önemli teşrif olmasaydı, bu programın da bir önem olmazdı. O nedenle teşrifeniz için ayrıca teşekkür ediyorum. 
Et s'il n'y avait pas votre présence, tout cela n'aurait aucun sens, je vous remercie donc tous d'être là.

Az evel bir "SLIM" izledik.
Nous avons visionné à l'instant un "SLIM"

Siyah beyaz olanı...
La partie en noir et blanc ...

...51 yıl önce Fransada çekilmişti....51 yıl önce.
...a été touné en France il y a de cela 51 ans.
 
Orada gördüklerinizin hiç bir şu an nerdeyse hayata değil.
Tous ceux que nous avons pu visionner là-bas certainement ne doivent plus être en vie aujourd'hui.

O Sema öğrenen çocuk 10 yaşlarında.
Ce garçon qui apprenait le Sama, avait environ dix ans.
 
Şu an atmışlı yaşları olmalı,yaşiyorsa  eğer.
S'il vit, il doit avoir aujourd'hui 60 ans.

Ama biliyorum bir çoğan hayata değil.
Mais je sais que laplupart d'entre eux ne sont pas en vie.
 
Ama hayata olan, onların biraktıkları sevgi.

Mais ceux qui restent après aux, c'est l'amour qu'ils ont laissé.
 
Insan fanî dir, ölür, normal.
L'homme est mortel, il va mourir, et c'est normal.

Kalan sadece sevgi dir, saygı dır.
Ce qui reste, ce qui subsiste, c'est uniquement  l'amour,et le respect.
 
Onlar 50 sene önce Fransaya Sevgi getirmişler.
Ils ont amené , il y a de cela 50 ans, en France, de l'amour. 

Kim bilir, bu süre içerisinde kimler buralarda sevgi tohumlar ekti. 
Qui sait qui a pu depuis semer les graines de l'amour ici. 

Bizde, sevgi için, saygı için, barış için, dostluk için burdayız.
Nous aussi nous sommes ici pour l'amour, le respect, la paix, et l'amitié. 

Semazen demek , yani dönen dervişler...
Le terme de "Semazen", c'est-à-dire les "derviches tourneurs"..

..O bir sembol dur.
... c'est un symbole 

Onların şöyle bir duruşu vardır..
Ils ont une attitude qui prend cette forme..

Şurda göstermek isterim..
J'aimerais vous montrer ici..

Elerini böyle birleştirdikleri gibi, ayaklarıda birleştirirler. De même qu'ils joignent de cette façon leurs mains, ils joignent également leurs pieds.
 
Hiç ikiliye yer vermezler.
Ils ne laissent place à aucune dualité. 

Kendi vücudlarında dahi.
Même dans leur propre être. 

Bir kişiye olmaya özel göstirler. Tek.
Ils cherchent à être une personne, unique. 

Evrenine de bakış açılarıda odur (?) .
Et leur regard par rapport à l'univers est également celui-là (?).

Asla bire iki görmezler.
Ils ne voient en aucun cas l'Un comme étant double.

Bu da sonra değenicez.
On va évoquer cela par la suite. 

 Âşk, sevgi, dostluk, birlik değince ilk aklına gelen bütüm dünyada Mevlânâ Celâlledîn Rûmî dir. 
  Lorsqu'on parle d'amour, d'amitié, le premier mot qui vient à l'esprit ( dans le monde entier) c'est celui de Mevlânâ DjâlâlOd Dîn Rûmî.

Gerçekten de O, sevginin, Âşkın, temsilsisi olmuş bu Alem de . 
Il a été réellement le représentant de l'amour ence monde.

Bu dunya da herkesin bir görevi var. Herkesin.
En ce bas monde, chacun a une mission. 

Onun mânevi görevi..
Sa mission spirituelle..

Hiç bir şeyi ayırmadan, herkesi sevmek, saygı göstermek dir ...
C'était de, sans faire de distinction entre quiconque, faire preuve d'amour et de respect.

Elbette bütün insanlara da bu yakışır, hepinize.
Et c'est évidement ce qui convient à tout être humain.

Şöyle bir söz vardır Rûmînin..
Rûmî a une parole qui est la suivante:

"Barış" demek istiyorum..
Je veux dire "paix"..

"Barış" demek istiyorum, ama korkuyorum..
Je veux dire "paix", mais j'ai peur.

Ya ben "Barış" derken, birinin aklına "savaş" gelirse ? Et si, lorsque je dis "paix", une autre personne pense (pensait)  à la guerre? 

İşte... böyle bir insan.
Voilà...c'est un être comme celà.

Madem ki konu başlarımız "Rûmî, Âşk, ve Insan"..
Puisque notre thème aujourd'hui est "Rûmî, l'amour, et l'homme"..

..kısaca bahsetmek isterim Rûmîden.
.. j'aimerais parler brièvement de Rûmî. 

1207 yılında Afganıstanın Bekr şehrinde dünyaya gelmiştir.
Il est venu au monde en 1207, à Bakr, en Afghanistan. 

1273 yılınlada, Türkiyede, Konyada Alemin cemali vermiştir (?).
Et il est mort en 1273 , à Konya , en Turquie. 

Bu türlü yüce insanların, dünyanın neresinle  bu âleme geldiğin, nerede göçüp gittiğini hiç önemli değil.
Le lieu où est né , le lieu où a été inhumé, ce genre d'homme sublime, n'a aucune espèce d'importance.

Çünkü Rûmî, ve onun benzeyi insanlar, gökyüzündeki güneş gibidirler.
Car Rûmî, et les hommes qui lui sont comparables, sont comme le soleil dans le ciel. 

Onları hiç bir şeye yansınaramayız (?).
Nous ne pouvons l'imiter par quoi que ce soit. (?)

Onlar tüm evrenin mânevî büyükleri dir, mânevî güneşidir.
Ils incarnent les valeurs spirituelles, le soleil spirituel de l'ensemble du monde.

Böylesine Aziz ve kutsal insanları , her hangi bir devlet, millet, ve her hangi bir Dîn ile sınırlamak çok yanlış olur.
Il serait au plus haut point erroné de confiner ces hommes sublimes et sacrés à un état, à une nation, ou à une religion quelconque. 

Nasıl ki, gökyüzündeki güneşi hiç bir devlet, hiç bir millet, hiç bir dîn sahiplenemiyorsa, bu tüm Insanlarıda hiç kimsenin bireysel olarak sahip değmez (?).
De même que le soleil ne peut être approprié par aucun état , par aucune religion, ce type de personne sublime ne peut pas non plus être approprié par quiconque. 

 Gerçekten, Hazreti Âdem den, günümüze kadar gelen, bütün peygamberler, bütün güzel insanlar, hepimize ait dir. 
Réellement, depuis Adam ainsi que tous les prophètes qui sont venus depuis,tous appartiennent à l'humanité. 

Hazreti Adem hepimizin peyganberi dir.
Adam est le prophète de tout le monde. 

Musa , Issa, diğer tüm peygamberler.
Moïse, Jésus, et tous les autres prophètes également.

Bouddha..(...)
Bouddha est lui aussi le Bouddha de tout le monde. 

Mevlânâ Celâlledîn Rûmî tüm yaşamla insanlı değerler, dostluk, sevgi, kardeşi, ve tüm evrenin huzuruna, birliğine, mutluğuna (...)
Djâlâl od Dîn Rûmî a consacré toute son existence à l'homme, aux valeurs humaines, à l'amitié, à l'amitié, à l'amour, à la fraternité de l'ensemble de l'univers. 

Rûmîye göre, Insan, huzuru, barışı, iyiliği, güzeliği, hatta..zenginliği dahi, dişarda ki yaşamda değil, kendi içimde, kendi gönlümde bulanır.
Pour Rûmî, l'homme trouve la quiétude, la paix, la bonté, la beauté, et bien plus la richesse dans son propre monde intérieur, dans son coeur, et non dans la vie extérieure.


La liberté d'esprit est la seule et unique cause de cette quiétude, de ce bonheur, et de cette paix évoquée.
Véritablement la liberté d'esprit est  ce qu'il y a de plus important.

C'est pourquoi Rûmî exprime dans toutes ses oeuvres d'une manière très explicite les aspects les plus secrets de la liberté individuelle, et de la liberté d'esprit. Car, ce qui importe à l'homme, et ce dont il a besoin, c'est la liberté d'esprit.

Car tant que l'homme n'a pas atteint dans son propre monde intérieur la liberté individuelle, et la liberté d'esprit, il ne pourra se sentir suffisamment libre, en paix et  heureux, même s'il est par ailleurs l'homme le plus libre du pays, le plus libre du monde.




Tant que l'homme ne s'est pas affranchit des liens qui sont dissimulés dans son propre monde intérieur, la liberté extérieure ne pourra aucunement lui suffire.
Et par conséquent l'homme mènera une existence en étant continuellement dans une  quête, malheureux et insatisfait.

Le plus grand problème de la jeunesse contemporaine est de rechercher continuellement la liberté , le bonheur, la paix et la richesse à l'extérieur.

Malheureusement, la jeune génération mène une existence en étant inconsciente de la liberté, du bonheur, de la paix qui sont dissimulés en eux.

C'est pourquoi les jeunes mènent une existence malheureuse, insatisfaite, même dans les pays les plus riches, les plus développés, et les plus libres du monde.

La véritable liberté n'est pas celle de pouvoir faire ce que l'on veut quand on le veut, c'est de s'affranchir des liens invisibles et des différents égo.

Il serait réellement, profondément erronné de dire d'un homme qui est  l'esclave de ses pensées et de ses ressentis personnels, qu'il est libre.

Par ailleurs, on ne peut attendre d'un homme qui n'a pas atteint sa propre liberté d'esprit , qui n'est pas en paix avec lui-même, qu'il puisse apporter à la société quiétude, paix et liberté.

Toutes les oeuvres de Rûmî sont comme la porte de la liberté individuelle etde  la liberté de l'esprit, et par voie de conséquence de la quiétude et le bonheur.

Toutes les lettres et les mots qui s'y trouvent , attirent et entraînent l'homme vers le paradis de la paix, de l'amitié, de la bonté, et de la beauté.

Les oeuvres intitulées " Masnâwi", et "Dîvan Kabîr, forment un grand livre de douze tomes.

 Il a déclamé cette oeuvre de douze tomes d'une manière spontannée, sans se munir d'une plume et d'un papier. 

Plus particulièrement (exactement), il a parlé sous l'effet de l'amour divin, et son ami le plus proche, l'a consigné par écrit. 
Ce livre de douze tomes qui a été déclamé sans aucune réflexion et sans se munir au préalable d'un papier et d'une plume, a la forme d'un poème extraordinaire, entièrement rythmique et composé avec rimes. 
Cette situation est réellement un état exceptionnel.

Imaginez que vous parlez, et que chaque parole qui sort de votre bouche forme un poème avec rythme et rimes, sans même réfléchir.
Les poèmes de Rûmî sont connus par-delà le monde entier. Mais il n'a écrit, en tant que tel, aucun poème.
Il a simplement parlé sous l'effet d'une extase. Mais ils sont tous devenus des poèmes. Nous comprenons par là qu'aucune parole de Rûmî ne lui appartient, qu'elles sont entièrement le produit d'une pensée divine, et d'un ressenti divin.

Mevlânâ Djâlâl Od Dîn Rûmî fait partie des rares personnalités capables de voir toute chose comme un tout, sans cloisonner le onde et les hommes en différentes catégories.

L'homme accepte et voit ce qu'il aime, ce qu'il sait, ce qu'il comprend. 

Il n'accepte pas, ou alors il éprouve les pires difficultés à accepter ce qu'il ne sait pas, ce qu'il ne voit pas, et ce qu'il ne comprend pas, même si cela représente par ailleurs la vérité.

Alors que l'amour divin, c'est entièrement aimer un tout, c'est faire preuve de respect et d'amour envers un tout.

Lorsqu'un homme aime quelqu'un à la mesure de l'amour, il l'aime telqu'il est, sans le catégoriser, ou alors, s'il le fait, on ne parle pas, là, d'amour. 
C'est pourquoi Rûmî a fait preuve de respect, et d'amour envers tout le monde, sans faire de différence entre quiconque, du fait de sa religion, de ses pensées, et de ses ressentis.
Car aimer, L'amour.. Ce n'est pas morceler, diviser,  les éléments, c'est réunir les éléments en un tout. 
Rûmî a aperçu le sublime être divin invisible qui siège en l'homme et non la chair et les os qui sont visibles avec les yeux.

C'est pourquoi il a accueilli tout le monde avec une grande compassion , sans faire de différence entre quiconque.
L'amour et la compassion de Rûmî à l'égard de l'homme est à l'image de l'amour de Dieu envers ses créatures, sans contre partie, désintéressé.
En définissant l'homme, Rûmî dit ceci:

"Même si je devais expliquer l'homme et son être véritable jusqu'à la résurrection, je ne pourrai quand même pas épuiser ce sujet."

" Si je devais raconter la réalité de l'homme,sa véritable valeur, moi-même , et le monde tout entier se consumerait. Je ne peux pas raconter la réalité de l'homme". 

"L'univers entier est comme un livre, et l'homme est sa lettre capitale. L'homme est le secret du créateur suprême, et Le créateur suprême est le secret de l'homme."

"Peut-être que l'homme a été créé de terre et d'argile, et il semble se résumer à un tas de chair et d'os, mais il y a tant de soleils célestes qui sont dissimulés en lui."
Ainsi, selon Rûmî, l'homme est un être à ce point sublime.

Il va de soi, que Rûmî, qui voyait ostensiblement cette noblesse secrète qui siège en l'homme, ne pouvait pas dénigrer quiconque en raison des vêtements qu'il pouvait porter, de la langue qu'il pouvait parler, ou du fait des conceptions ou des pensées différentes qu'il pouvait avoir.

Car lui accordait de l'importance aux valeurs essentielles qui font que l'homme est l'homme, et non à son apparence extérieure, à la langue qu'il parlait, aux vêtements qu'il portait.

Car, selon sa conception, en rester, se limiter à l'apparence extérieure, c'était vouer une idôlâtrie à des idoles.

Rumî n'a (jamais) apprécié quiconque selon son apparence extérieure, (ni) selon la langue qu'il parlait.
Par ailleurs, je voudrais énoncer une nouvelle fois ceci:

Il est connu , dans le monde entier, comme le sultan des amoureux.

 L'amour, c'est de voir le monde, et les hommes, comme un tout.

D'un côté , tu vas affirmer que tu aimes le Créateur suprême, que tu aimes le prophète, et, d'un autre côté, tu vas faire des distinctions entre les hommes, ça, on ne peut pas l'appeler de l'amour.

Car il faut montrer du respect et de l'amour à toute chose, là où elle se trouve, et selon la forme où elle se trouve.

ça, c'est du respect envers l'homme , et en même temps du respect envers le Créateur.

Le Créateur Suprême a créé toutes choses comme étant inter-dépendantes, et comme ayant besoin les unes des autres. 

Séparer l'un de l'autre est de nature à corrompre l'équilibre divin.

Et cela occasionnera le malheur du monde, et, par voie de conséquence, des hommes.

Toutes choses qui existent dans le monde sont vivantes. Même les montagnes et les rochers, que nous croyons être entièrement inanimés, ont un oeil qui voit, une oreille qui entend. Il ne faut avoir à ce sujet aucun doute.

Selon nous, elles sont inanimées.

Cependant, elles sont des créatures vivantes qui voient, et entendent, et savent toutes choses.
C'est la raison pour laquelle, il ne s'agit pas simplement de faire preuve de respect et d'amour envers les hommes.
Il convient de faire preuve d'amour et de respect envers toute chose qui se trouve dans le monde. C'est-à dire aux pierres, à la terre, à l'arbre, à la fleur, à l'insecte, aux animaux, à toute chose.

L'amour et le respect que l'on montre uniquement envers l'homme est un amour insuffisant et défiscient.
L'amour qu'avait Rûmî envers tout le monde est exprimé de cette manière: Rûmî compara le monde tout entier à un seul homme.

Nos organes sont comparables à différents pays, et nos cellules inombrables sont comparables aux hommes qui vivent dans ces pays.

L'absence d'un de nos organes, ou la perte de la spécificité qui lui a été donnée par la création, affectera immanquablement d'une manière négative tous nos autres organes.

Tout homme dans ce monde est entièrement spécial. Personne ne ressemble à personne.

C'est pourquoi la pensée, le ressenti, la croyance de quiconque ne ressemble pas à celles d'une autre personne. Et cela est tout-à-fait normal.

Essayer de façonner les hommes selon un seul moule, n'est aucunement possible.

Cela est contraire à la création divine.

Le Créateur Suprême souhaite Lui-même voir ses créatures comme étant différentes, et on ne peut pas l'en empêcher.

On est donc obligés de faire preuve de respect envers la croyance, le ressenti, et la pensée de tout le monde.

En réalité, ce respect que l'on montre à l'autre n'est pas envers l'autre, mais envers nous-même.

Car seul celui qui a du respect envers lui-même aura également du respect pour celui qui est face à lui.
C'est la raison pour laquelle l'homme doit tout d'abord se connaître lui-même.

Il doit se connaître, il doit se connaître, et puis mieux appréhender son être, pour pouvoir à ce moment là, respecter également les autres.
 
Alors que nous nous connaissons pas nous-même, nous essayons de connaître les autres, et de leur montrer des indications et des chemins. Cela est évidemment erronné.

Tous les problèmes qui ont court en ce bas monde dans lequel nous vivons prennent leur source dans le fait que nous nous efforçons de faire ressembler les autres à nous-même.

Nous ne pouvons faire ressembler quiconque à nous-même.

Car en réalité tout être a été créé d'une manière très spéciale.

Cela a été d'ailleurs démontré d'une manière scientifique.

Aucun des organes d'un être humain ne ressemble aux organes d'un autre être humain.

Alors que les organes des êtres humains ne se ressemblent pas entre eux, comment pouvons-nous imaginer que les pensées et les ressentis peuvent être les mêmes.

S'efforcer de faire cela, c'est comme si on cherchait à faire vivre un poisson qui vit dans l'eau sur terre.

On pourra peut-être faire vivre le poisson sur terre mais avec souffrance, et pour une courte durée.

Mais on l'aura condamné à la mort.

Pour cette raison, il convient d'apprécier les hommes au sein de leur propre culture, et de leur propre mode d'existence, il convient de faire preuce d'amour et de respect, là où ils sont.

Dans un de ses poèmes, Rûmî dit ceci:

"Le monde entier est comme un homme. Pourquoi est-ce que la main droite n'accepte pas la main gauche ?"
Car selon son point de vue, notre main droite est un pays, notre main gauche est un pays, et puis nos autres organes sont également un pays.

"Pourquoi l'oeil se voit-il si important , et dénigre-t-il le pied?" 

"Pourquoi le nez cherche-t-il à évincer l'oreille, du fait qu'il ne lui ressemble pas ?"

Réellement, aucun des organes de l'être humain ne ressemble à un autre organe. 


Mais vous le savez aussi, c'est lorsque ces organes s'assemblent qu'il en résulte un être humain. 
 Pris isolément aucun de nos organes n'a aucune valeur.

L'oeil peut peut-être s'apprécier parce qu'il (pense qu'il) est la lumière.

Il pourrait ne pas apprécier les intestins, qui transportent les saletés du corps.

Mais si tu enlèves les intestins, alors l'oeil lui-même n'aura aucune valeur.

De même que les organes qui semblent contraires les uns aux autres produisent l'être humain, pour que l'homme puisse être homme, il faut donc qu'il vive avec tout le monde d'une manière harmonieuse.

De même qu'un seul organe ne pas pas servir en tant que tel à quoi que ce soit, de même on ne peut pas concevoir qu'un seul pays puisse être tout seul heureux et en paix.

Est-ce possible que les pieds puissent être heureux lorsque l'homme souffre d'un mal de tête ?  

Est-ce possible que les mains puissent être en paix alors que les pieds d'un homme sont perclues de douleur?

S'il y a une maladie, une souffrance en l'homme, cela sera ressenti par l'ensemble des organes.

Pour cette raison, nous endurons immanquablement la peine , la souffrance, les dommages que nous occasionnons aux autres, au nom de notre propre bonheur, de notre propre paix, et de nos propres intêrets. 

Başkalarını acısı ıztırabı göz yaşısı üzerine kurulan mutluluklar, deniz kenarında kumdan kaleye benzer, her hangi bir dalga yıkılır(?) 

Les bonheurs qui sont construits sur la peine, la souffrance, et les larmes d'autres personnes, ressemblent à des châteaux de sable construits au bord de la mer, la moindre vague pourra les détruire.
En fin de compte, tout ce que l'on considère pour soi-même, ne pourra aucunement nous procurrer le bonheur.

Cela a été démontré au plan scientifique.
Lorsqu'il y a des pensées qui viennent en l'homme, cela engendre des hormones.

L'hormone du bonheur en l'homme atteint son point culminant lorsqu'il rend heureux un autre qui est face à lui.


En réalité, le bonheur que nous donnons à l'autre, revient vers nous en tant que bonheur.
Et puis attendre un remerciement pour le bonheur que l'on peut donner à l'autre est également quelque chose de faux.

C'est de toutes façons notre devoir en tant qu'être humain, et nous devons le faire.

Ali a dit que la bonté, la beauté que tu peux offrir à quelqu'un, n'en attends surtout pas de remerciement, puisque cela est le fruit du respect que tu as envers toi-même.  

Comment peux-tu attendre un remerciement, alors que tu te respectes toi-même? N'attends pas de remerciements d'une personne parce que tu auras pu lui donner une certaine somme d'argent,  à l'inverse, remercie cette personne pour avoir accepté ton offrande. En définitive, ceux qui font preuve d'amour et de respect envers le monde,en considérant les différentes parties comme un tout,  auront réellement vécu l'amour. Et ils l'auront vécu profondément, d'une manière très sensible, cet amour..

Quand à ceux qui séparent les hommes en différentes catégories, qui ne songent qu'à leur intêret, qu'à leur bonheur, qu'à leur richesse, ils sont, sans même s'en rendre compte, les acheteurs de la peine, de la souffrance, de la douleur, et du chagrin.  

En résumé, nous n'avons réellement pas d'autre choix que de nous aimer les uns les autres et de faire preuve de respect envers nous-même.

La  diversité, les différences de point de vue, c'est la beauté du monde.

Si tout le monde portait des vêtements noirs, le noir n'aurait plus aucune espèce d'importance.

Bütün evren gül olsa gülün bir özeliği kalmaz.
Si le monde entier était tapis de roses, la rose n'aurait plus aucune valeur. 

Farklı çiçekleri varlığı, farklı çiçekleri özeleşiriyor.
La diversité des fleurs, rend chacune de ces fleurs spéciales. 

Ayrıca, bu çeşitlilk Yüce Yaratıcının kullara ikramı, hediyesi. 
Par ailleurs, cette diversité, c'est un cadeau, une offrande du Créateur Suprême, à ses créatures. 

Gerçekten O çok seviyor yaratığı kullu.
Réellement, Il aime énormément la créature qu'Il a pu  créer.

Ne olursa olsun, kullarını mutlu olmasını istiyor.
Quelque soit leur situation, Il veut que Ses créatures soient heureuses.

 Seçme hakı istiyor. 
Il veut qu'ells aient la possibilité de choisir. 

Seçme hakı vermiş.
Il a donné le droit de choisir. 
Ne istiyorsan onu al, nereye gitmek istiyorsan , oraya git.
Prends ce que tu veux, vas là où  tu veux. 
Ama bir tek şey isityor..
Mais Il veut une seule chose.. 
Nasıl gidersen git, ne yaparsan yap, ama, akıbet yollun bana çıksın...

Quoi que tu fasses, quelle que soit la voie que tu empruntes, qu'elle te conduise vers moi...

Si l'objectif est le même, quelle importance peut bien avoir la diversité des voies.

Tout le monde devrait prendre l'avion? Et pourquoi ? Il veut y aller avec sa voiture particulière.. N'est-ce pas? Il veut prendre le train..

Et bien exercer une contrainte sur les hommes c'est un peu comme forcer obligatoirement les individus à rendre l'avion ou le train, et ça, c'est de l'irrespect.

Nous souhaitons, sans catégoriser les individus, sans prendre en considération la manière dont ils se vêtissent,leurs croyances, leurs pensées, nous souhaitons simplement que l'on se préoccupe de notre propre bonheur, et de notre propre paix.
Je souhaite à l'ensemble du monde, respect et tolérance.
Et réellement, je souhaite à nouveau remercier chacun d'entre vous.
Et j'espère que, de même que l'a dit Bouddha, Moïse, Jésus, Rûmî, nous serons des êtres ave de bonnes intentions.
Aucun prophète n'a dit quoique ce soit de différent d'un autre prophète.
Comme c'est le cas en ce moment: cette pauvre que je suis parle en turc, et le traducteur parle en français, mais le sens est le même. 

Hazreti Adem den, Hazreti Muhammed'e kadar, bütüm  Peygamberler, bütün Velliler, aynı şey söylemiştir:dostluk, sevgi, kardeşlik. Her ki dil fark var. 
 Depuis Adam, jusqu'au Prophète Muhammed, tous les Prophètes, tous les Saints, ont dit exactement la même chose: respect, amour, tolérance, il y a peut-être une différence de langue. 

Ama öz birdir hakikat bir dir , değişmez.
Mais l'essence est la même , la vérité est la même , elle est immuable.

O Hakikatta, O özde kalmak Niyazıyla. Teşkkürederim.
En espérant être dans cette vérité, en priant pour cela, je vous remercie.
---------------------------------------------
 Questions posées:

- Bonsoir. Après avoir parlé des organes, vous avez fait référence à un certain Ali, je voudrais savoir si cette personne est bien le fondateur de Chiisme, si c'est bien lui..Et bien..  A ma connaissance, il y a une fête, chiite, qui appelle à se battre,  c'est une fête en fait où les chiites se frappent jusqu'à ce qu'il y ait du sang.. Je voulais savoir si Ali, duquel vous parlez, est celui  qui a  fondé (?) le chiisme. Merci!

 - En effet, Ali est bien la personne que vous évoquez. Les personnes (certaines pesonnes) qui éprouvent de l'amour envers Ali , parce qu'ils l'aiment, témoignent cet amour en faisant cette pratique qui les fait souffrir. Mais cela, ce n'est pas une religion. C'est un point de vue particulier. La personne essaye de témoigner de son amour de cette façon. Il témoigne de son amour, et manifeste son amour en souffrant lui-même. Par exemple, chez les mevlevîs, le jour où Mevlânâ DjâlâlOd Dîn Rûmî est mort, est considéré comme un jour de noces et de fête. Car selon nous, la mort, ce n'est paslenéant, c'est au contraire, l'existence,il faut s'en réjouir. Mais eux témoignent vis-à-vis de cette mort d'Ali, ils l'expriment de cette façon, on ne peut rien dire, c'est leur ressenti. Mais je souhaite insister là-dessus...çan'est pas une religion, mais une pratique personnelle. 

- Mevlânâ a vécu à la même période qu'un autre grand maître spirituel, Cheikh(?) Muhiddin Ibn Arâbî.. Quel lien faites-vous entre les deux figures de laspiritualité musulmane? Merci.
 
- En effet Muhiddîn Ibn Arabî et Mevlânâ ont vécu à la même période , mais Ibn Arabî était un peu plus âgé. Lorsque Ibn Arabî avait atteint sa maturité spirituelle, Mevlânâ était encore un enfant. Ils ont vécu dans des pays différents, mais il y a une unité de pensée. Ils sont entièrement dans la même pensée, dans la même conception. Rûmî n'a pas vécu avec Ibn Arabî, mais il a vécu avec le fils spirituel d'Ibn Arabî, Konevî. L'un des amis les plus proches de Mevlânâ, au moment où il vivait, était ce fils spirituel d'Ibn Arabî, Konevî. Et il l'a à ce point aimé que lorsqu'il était  décédé, il a laissé le rituel le plus important à cette personne.En fin de compte, on peut dire qu'il y a une unité de pensée entre les deux. 

- Bonjour. J'ai découvert grâce à une amie "Soufi mon amour", et "Rûmî le brûlé". Est-ce que vous pourriez nous dire comme on vit en occident, dans notre unicité et notre différence, comment on peut joindre les deux, et comment cultiver l'amour, puisque Rûmî a rencontré Shems, et c'est à travers l'autre qu'il a arrosé, arrosé, puisque , en faisant le Sama aussi, il était en extase, et qu'il avait touché les portes du paradis (..) .. Quel est le conseil que Cheikha Nur pourrait nous donner pour ensemencer cette graine, l'arroser.. Parce qu'on est en occident.. L'orient, ils sont  déjà très spirituel.. Mais nous, on fait déjà avec la  zawouia des prières, des incantations.. Comment on fait pour cultiver cet amour, et le  développer;lepartager dans notre différence..?
  
- De même qu'il y a l'amour en orient, il y a en occident de même , en tout atome, de l'amour. Il n'y a pas la moindre parcelle, le moindre atome en ce monde, qui ne soit pourvu d'amour. Une grande figure spirituelle dit ceci: "Le monde est rempli de Shems. Oùsont les Mevlânâs capables de les voir?" .Pourvu que nous ayons les yeux pour les voir.. Mais en fait, le monde est rempli de Moïse(s), de Jésus, de Bouddha (s)..Si Dieu le veut (Inchallah).
- On a plein de questions à ce sujet, et on n'a pas toujours l'occason de voir un personnage comme ça ici. J'ai une question d'ordre général. C'est quoi la relation entre la mystique chiite,et la mystique orthodoxie? (...)
- Le chiisme, l'islam, chaque croyance, en vérité, ont une profondeur, une beauté en elles. Je ne fais une différence entre aucune croyance. Chacune recelle en réalité une profondeur en elle. Comme je l'ai évoqué tout-à-l'heure, cette diversité est la volonté de Dieu, l'important est d'aller vers Lui.  Bien évidemment il y a des rituels et des pratiques différentes dans chacune des voies. Et c'est normal. 
De mon point de vue, je les considère comme étant toutes des voies normales, (...). Il serait également faux de ramener Ali uniquement vers le chiisme. Comme on l'a évoqué tout-à l'heure, ces êtres-là sont comme le soleil, on ne peut pas les confiner dans une pensée, dans une foi donnée . Ali est un tel Ali qu'on ne peut le mettre dans aucune boite. C'est une valeur commune à l'ensemble du monde, pas simplement appartenant au chiisme.Bien entendu je dis cela à ceux qui peuvent savoir, qui peuvent ressentir les choses.  

- Dans l'évangile, il est écrit: "Je ne fais pas toujours le bien que je voudrais faire". Alors..comment.. et c'est vrai, on ne fait pas lebien qu'on voudrait faire, et ce n'est pas à cause du corps, c'est à cause de l'âme, parce que l'âme, elle est pas assez constante.. Comment faire pour insiter cette âme à faire d'avantage de bien qu'on voudrait qu'elle fasse, dans la constance ? 

- Si j'ai bien compris, nous n'arrivons pas à faire le bien, et cela est en rapport avec l'âme.. c'est bien ça? Comment peut-on éduquer l'âme? C'est bien cela? L'âme charnelle, l'égo, est la partie maladive.  De même que dans le monde profane, quand on a mal dans un organe on va voir un docteur, il y aussi des docteurs de l'âme charnelle.   Nos grandes figures spirituelles. Il faut aller les voir!
Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 19:34

 

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 21:08

 

 

efenndim.

 

L'émission se passe en direct de la ville de Bursa (Boursa). L'animateur de l'émission demande à Cheikha Nur ce qu'elle ressent en étant ici. Cheikha Nur dit qu'elle est proche de l'ivresse, car elle est dans la ville où elle a fait ses premiers pas dans le soufisme.

Les villes sont comme des êtres humains, elles ont leur période d'enfance, d'adolescence, adulte.. Bursa est une ville en pleine maturité, qui connaît la notion de "Edep", de respect.

C'est le thème de l'émission. 

Voici des paroles de Nur extraites de l'émission:


La décence (edep), c'est d'être patient face aux mots vulgaires des personnes indécentes .

(Hz Mevlânâ)

Cela ne demande pas d'être particulièrement "fort". Cela nettoie notre coeur.

"S'il y a en particulier des paroles vulgaires et indélicates,l'essentiel est de rester patient."

"Moi je sais seulement ce que sont mes limites"

(et c'est tout ce qu'il y a à savoir)

Hz Mevlânâ

Un dicton dit: "Il n'y a pas besoin de connaître beaucoup de choses, il suffit de connaître ses limites". Cela ne doit pas être mal compris. Le but des études est de bien se conaître. Et d'être respectueux. (Possesseur de l'état de respect, de l'état de décence). 

Hz Mevlânâ dit: Le Coran parle de la décence, lettre par lettre, Ayet par Ayet. 

"Le respect apprend l'Amour (divin ) à l'homme."

"Celui qui est sans respect (décence) , c'est le Nefs (le moi) de l'homme. Pour prendre le Nefs sous son contrôle , il y a le mois de Ramadan. "

"Faire le jeûne, c'est tenir sous contrôle nos organes, pour pouvoir dire: "Il n'y a que Toi, Mon Seigneur"."

"Le but est de prolonger le jeûne au-delà du Ramadan (pendant les onze  autres mois de l'année)."

"Le véritable jeûne est d'utiliser nos organes dans leur véritable but."

"Le but des yeux est de voir et de prendre leçon des erreurs

Le but des oreilles est d'écouter les paroles des amis d'Allah (?)

Le but de la bouche (...)

Le but de la tête est de faire une prosternation"

Le but des mains est de donner (d'être généreux)

Hz Mevlânâ dit: " L'animal se nourrit par sa bouche, l'homme se nourrit par ses oreilles"

"Le but est de rendre le coeur propre"

"Si le coeur d'une personne se salit, c'est alors que cette personne se salit"

 

"Les yeux du coeur sont les vrais yeux"

Hz Mevlânâ dit: " Si tes yeux de la tête se ferment à ce monde, alors l'oeil du coeur s'ouvrira"

"On dit du diable (Sheytan) qu'il n'a qu'un seul oeil, car il ne voit pas avec l'oeil du coeur. "

 

"Ile Edep!Ile Edep!Ile Edep!" ..Ce qui veut dire (à peu près)  "Ensemble, avec le respect", ou "avant tout le respect".

 

Pour intégrer cela dans nos vies:

"Ile Mürshid!": Avec un Maître! Un être humain a besoin d'un Maître.

C'est très net dans la Sourate Bakara, où il est dit qu'après avoir créé les créatures, Allah leur a demandé à toutes de se prosterner devant Adam. Il n'a pas demandé de se prosterner devant Lui! Mais devant Adam, (qui symbolise le Maître). Il y a un "Adam" (Maître) pour chaque époque. 

Et bien-sûr il faut faire attention à ce que ce soit un vrai Maître.

 

H.Nur Artiran à l'émission en direct Sultan-i Zaman

 


Partager cet article
Repost0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 21:06

 

 

Partager cet article
Repost0
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 23:16

 

 

Canim Efendim

Demain émission de télévision en direct sur 

Olay TV

De H. Nur Artiran, au sujet de

 “Sevgi, Saygı ve Oruç” , soit: "Amour,

respect et jeûne".

de 19h45 à 20h50, heure turque ( heure française une heure avant)..

 

 


Partager cet article
Repost0
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 16:59

 

 

1898140 241192092739681 715666767104988966 n

 

 

L’homme est à Dieu ce qu’est la pupille à l’œil

(la pupille s’appelle en arabe "l’homme dans l’œil"),

la pupille étant ce par quoi le regard s’effectue ;

car par lui (c’est-à-dire par l’Homme universel) Dieu contemple Sa création et lui dispense Sa miséricorde.

 

 

Ibn' arabî

Partager cet article
Repost0
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 15:56

 

 

.

De laTariqa Alawiya du Cheihh Bentounes

Partager cet article
Repost0
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 00:10

 

 

 

 

Le bleu de Mozart

 

Christian Bobin

Partager cet article
Repost0
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 01:17

 

 

Partager cet article
Repost0
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 01:14
.
Partager cet article
Repost0