Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 00:27

 

 

"Très peu de vraies paroles s'échangent chaque

 

jour,



vraiment très peu.

 

Peut-être ne tombe-t-on amoureux


 

que  pour enfin commencer à parler. "

 


 

*

 

 

Il faut que le noir s’accentue pour que la première

 

 

étoile


 

apparaisse.


 

Christian Bobin

 


Partager cet article
Repost0
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 00:19





Mourir doit ressembler à ça : nager dans le noir et que personne ne vous appelle.

Christian Bobin


Partager cet article
Repost0
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 00:00

S



Partager cet article
Repost0
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 04:11

 

Et même si tu nous laissais seuls

nous reprendrions la route vers toi

inlassablement

Partager cet article
Repost0
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 01:55

 

Il ne faut pas que je m'inquiète

Si Christian Bobin ne rencontre pas mon Maître

Ma main gauche ne sait pas ce que fait ma main droite

Et je m'en porte très bien

 

 

Partager cet article
Repost0
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 01:15

 

 

 

A ma soeur Cécile

 

Cache-les dans ton coeur, toi dont le coeur pardonne,

Ces bouquets imprudents qui fleurissaient en moi ;

C'est toute une âme en fleur qui s'exhale vers toi ;

Aux autres, je l'entr'ouvre : à toi, je te la donne.

 

 

Marceline DESBORDES-VALMORE  

(1786-1859)

Partager cet article
Repost0
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 13:21



 

Tevhid inancı tümüyle birlik içerisinde yaşamaktır.

Her işimizde, her düşüncemizde, her sözümüzde, Râbbimizi hatırlamaktır. 

 

 

H. Nur Artiran

Ab-I Hayat / Bölüm 2

 


large_la_ilaha_illallah_36912.jpeg

 

 

La croyance en l'Unicité, c'est vivre tout ce que nous avons à vivre dans l'Unité C'est se souvenir de Notre Seigneur pour toutes nos actions, nos pensées et nos paroles.

 

 

H. Nur Artiran

Ab-I Hayat / 2

 

 

(Emission en cours de traduction)

 



Partager cet article
Repost0
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 21:46

 

 

"Dès que je les ai vus, les nuages sont venus à mon secours. Si vous saviez comme j'ai besoin d'aide.

Il n'y a pas un instant où je ne cherche une pierre pour aiguiser l'oeil."

 

 

Christian Bobin

La Grande Vie

Partager cet article
Repost0
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 21:39

 

"L’homme de Dieu tombe du ciel comme l'éclair: le bois qu'il embrase, ce sont les villes et les plaines d'Orient et d'Occident. Nous sommes encore plongés dans les ténèbres de la création : mais lui coopère à l'oeuvre du Créateur. Il est Moïse, il est Jésus, il est Abraham, il est Mohammad, il est le Livre et Gabriel. C'est le soleil de l'univers des hommes au coeur pur. D'abord, il te brûle dans son feu, puis il t'enseigne la souveraineté. C'est sa brûlure qui fait de nous des hommes à l'âme limpide; sinon, nous ne sommes que les ébauches à demi effacées de la Création."

 

wiqbal5.jpg..

 

MOHAMMAD IQBAL

 

Sur le site 'D'orient et D'Occident"

 

 


Partager cet article
Repost0
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 19:05

 

Bir Aşıkla Sevgilisinin hikaye ( Hz Mevlânâ dan):

 

"Söyle Sevgilim.. istersen , Hazreti Ibrahim gibi ateşler içinde atılayım..;(...) ; Yakub gibi ağlaya ağlaya iki gözüm kör olsun; (...) ; Ne yapiyim, söyle".

"Yusuf gibi kuyulara atılayım; Yunus gibi balıkları karnında kalayım; söyle, ne yapayım".

Sevgiliden hiç ses yok.

Aşik perişan bir vaziyete.. Sevgili başını kaldırır şöyle der ki: 

"Doğru, söylediklerinin hepsini yaptın, yaptın, ama..asıl yapman gerekeni yapmadın. "

"Söyle Sevgilim, ne yapiyim, ne istersin?"

Öl, öl.. Her şey yaptin ama ölmedin. Öl. Öl, artık yeter, öl. "

 

Ve bunu duyan Aşık, hemen o anda, tebessüm ile, ölür."

 

H. Nur Artiran. Ab-I Hayat / Bölüm 1

(24.30 daka da)

 

 

 

 

 

C'est une histoire au sujet d'un amoureux et de son Bien-aimé ( de Hz Mevlânâ)...

 

(Extrait de l'émission de télévision 

Ab-I Hayat

traduite en français):

 

L'amoureux vient en présence de son Bien-Aimé, (avec) deux yeux qui sont deux fontaines,et  le coeur en feu, et il dit: "O mon Bien-Aimé! O Mon Bien-Aimé! Dis-moi ce que je dois faire! Je suis arrivé à cet âge, et mes larmes n'ont jamais cessé ( de couler). Personne ne m'a jamais vu me coucher  sur le ventre. Personne ne m'a trouvé dans la tranquilité. Dis-le moi, Mon Bien-Aimé, que veux-tu d'autre, que veux-tu de moi, que puis-je faire d'autre?"

Aucun bruit ne provient du Bien-Aimé..

L'amoureux continue... :

"Dis-le... Si tu le veux, je me jetterai dans le feu comme Hz Ibrahim.(...). Que mes yeux soient aveugles en pleurant sans cesse comme Jacob. (...) Que puis-je faire, dis-le?" dit-il... "Que je me jette dans un puit comme Yusuf.. Que je reste dans le ventre d'une baleine comme Yunus...Dis... Que dois-je faire? "

Aucun son ne parvient du Bien-Aimé. L'amoureux est dans un état pitoyable. Le Bien-Aimé relève la tête, et lui dit:

"C'est vrai, ce que tu dis est vrai. Tu as fait tout ce que tu viens de dire.. mais...tu n'as pas fait la véritable chose que tu dois faire..."

"Dis-le , Mon Bien-Aimé, je ferai tout ce que tu voudras"..

"Meurs, meurs..Tu as tout fait mais tu n'es pas mort, tu n'as pas cherché à mourir." Alors, dès qu'il entend cela, l'amoureux, au même instant... le sourire aux lèvres.... MEURT.

​Aussi... Après avoir raconté cela dans le Mesnevî, Hz Mevlânâ  dit ceci: "Tu as fais la prière, tu as jeûné, tu es allé à la Mecque, tu as donné l'aumône.. Oui, tu as pratiqué selon ton entendement.. mais tu n'es pas mort, tu n'es pas mort ( tu n'as pas voulu mourir). Meurs!"

Partager cet article
Repost0