Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 12:15



Photo de Gregory Colbert




Tant que vous cherchez votre intêret personnel...
C'est comme tourner le dos au soleil, votre ombre est devant vous, par contre si vous avancez vers le soleil , votre ombre vous suit.
Gardez à l'esprit la richesse que vous possédez et votre intêret personnel sera servi automatiquement.


Swâmiji








Partager cet article
Repost0
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 16:28

 


 

L'amour ne donne que de lui- même

et reprend que de lui- même.
L'amour ne possède pas et ne veut pas être possédé;
Car l'amour suffit à l'amour.

Quand vous aimez, vous ne devez pas dire

«Dieu est dans mon coeur»,
Mais plutôt

«Je suis dans le coeur de Dieu».

Et ne pensez pas que vous pouvez guider

le cours de l'amour,
Car l'amour, s'il vous trouve digne, dirigera votre cours.
L'amour n'a point d'autre désir que de s'accomplir.

Mais si vous aimez et devez avoir des désirs, qu'ils soient ceux-ci:
Se fondre et être un ruisseau coulant qui chante sa mélodie la nuit.
Connaître la douleur de trop de tendresse.
Être blessé par sa propre intelligence de l'amour;
Et saigner volontiers et joyeusement.

Se réveiller à l'aurore avec un coeur ailé
et rendre grâce pour une autre journée d'amour;
Rentrer en sa demeure au crépuscule avec gratitude,
Et alors dormir avec en son coeur une prière pour le bien-aimé,
Et sur les lèvres un chant de louange.


Extrait du Prophète de Khalil Gibran

 

Trouvé sur le blog En route ...En vie

 

Merci Danielle-marguerite

 



Partager cet article
Repost0
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 12:25

 

SNV30348.JPG

 

"Quiconque est éveillé au monde matériel est plus qu'endormi: sa veille est pire que le sommeil.
Quand notre âme n'est pas éveillée à Dieu, la veille est semblable à la fermeture de nos portes.
Toute la journée, si l'on est écrasé par les soucis imaginaires de l
 a perte et du gain, et de la crainte de

la  mort,
Il ne demeure en l'âme ni limpidité, ni grâce, ni gloire , ni chemin pour se rendre au ciel."

 

Rûmî

 

 

 


Partager cet article
Repost0
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 23:55





"Vous avez découvert "qu'être solitaire", c'est être totalement dépendant. "Etre solitaire" signifie "je veux mais je ne reçois pas ". C'est ce que provoque un sentiment de solitude, n'est-ce pas? Et " être seul" n'est qu'une forme plus douce de ce même sentiment de solitude.  "Etre seul", implique que "tous m'ont abandonné". C'est ce "qu'être seul " implique, n'est-ce pas ? "Etre seul" comporte aussi une certaine forme d'attente. C'est pourquoi lorsque je suis seul, je sens "Oh! Tout le monde m'a oublié ...Oh! Je veux recevoir, j'espère, mais je n'obtiens pas ". De là une déception ...C'est la voix du désespoir. Ah! Le désespoir . "Etre seul" et le sentiment de "solitude" sont en fait, la même chose. Vous pouvez désigner l'un comme positif et l'autre comme négatif. En fait, cependant, ils sont identiques aussi longtemps qu'une émotion leur est associée.(...)




Que signifie l'émergence d'une émotion ? "Je ne veux pas de cela. Je veux quelque chose d'autre" . L'émergence de l'émotion signifie : vouloir quelque chose d'autre de différent. De quelle manière est-ce que je dis "je suis seul" ? Toujours en fonction d'un autre. Je me dis "seul" ou "solitaire" toujours en fonction d'un autre. J'implique l'existence d'un autre et je suis attaché à ces autres.  Aucune expression de souffrance, de désespoir et d'angoisse n'est plus poignante que celle-là: "Tout le monde m'a abandonné...Je ne suis rien ". L'expression de l'angoisse la plus intense est "je ne suis rien"...tous m'ont abandonné". C'est l'angoisse la plus profonde qu'on peut éprouver. Pourquoi ? Parce qu'elle recouvre le désir inhérent "je suis quelque chose...je suis tout...le monde entier m'appartient " ."Et je me lamente seulement parce que je n'ai pas obtenu, je n'ai pas eu" n'est-ce pas ? (...) Et c'est ainsi qu'apparaît l'émotion "je suis seul" .(...) Qu'est-ce que cela implique ? "Je dépends des autres ". Aucune souffrance n'est pire que celle-ci. C'est vrai Car chacun veut être ce qu'il y a de plus précieux au monde. Chacun veut tout avoir. C'est cela seul qui pousse tout le monde à agir. Et quand on est déçu, on s'effondre totalement. Comme si sa propre identité était annihilée . C'est inévitable...Ce désespoir et cette angoisse sont inévitables. Ce sentiment de solitude...cette angoisse profonde doivent être présents. (...)

                                   

Vous n'avez pas encore compris que ce n'était pas possible d'avoir...que les choses sont ce qu'elles sont . Comme vous l'avez dit, tout le monde est solitaire. Oh ! Chacun se sent solitaire, bien-sûr. Chacun se sent seul...chacun est seul. Alors ? Qui peut prendre soin des intérêts de quelqu'un d'autre ? Qui fera quelque chose pour quelqu'un d'autre ? Qui fera, en réalité, quelque chose pour quelqu'un d'autre? Personne ne peut rien faire pour quelqu'un d'autre. Personne ne peut faire quelque chose pour quelqu'un d'autre. Alors? Ah!...Ah!...Alors que peut-on faire? Rien...rien...rien du tout !

Et voilà où vous en arrivez . C'est seulement ainsi que vous pouvez en arriver là. Oui, alors, vous arrivez à cette position que vous appelez positive. Tout est là.

Etre séparé de tous et cependant connaître l'unité avec tous.

Comment et pourquoi ? Parceque c'est un fait. Ce n'est que cela.Tous sont seuls , tous sont solitaires.  Chacun est solitaire .(...)

Comme Svâmiji vous l'a dit l'autre jour, la souffrance ou le désespoir sont suivis par une réaction, simplement parce qu'ils ne sont pas ressentis pleinement et complètement, quand ils ne sont pas expérimentés dans leur totalité sans aucune réticence. Quand, cependant, vous ressentez et expérimentez complètement et totalement le désespoir, aucune réaction ne suit. Rien d'autre n'est créé. Vous obtenez la réalisation complète, vous avez jnâna (la connaissance), l'illumination. Car vous n'avez aucune autre alternative. Vous n'avez rien d'autre à obtenir ou à accomplir. Rien...nulle part ...rien du tout. Alors? Il n' y a que ceci...Il n'y a que ceci qui soit là. Comment peut-on le savoir ? Seulement après avoir assimilé le fait que vous ne pouvez rien obtenir, seulement après avoir accepté et réalisé que c'était inévitable, après avoir vu l'impossibilité  d'établir aucune relation d'aucune sorte. Ceci aussi est, d'une certaine façon, la mort , la mort à l'intérieur de vous-même.

Svâmi Prajnanpad
L'expérience de l'unité
Solitude et détachement

Partager cet article
Repost0
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 10:01

 

 

SNV30005-copie-3.JPG

 

 

"Ma soeur m'apprend qu'à l'âge de deux ans, armé d'un marteau, j'avais entrepris de faire un trou dans le mur de ma chambre. Mon frère présent à cette conversation atteste de la vérité du fait. Nous en rions tous les trois et le bruit du rire fait s'enfuir une pensée qui me revient un peu plus tard, dans la solitude retrouvée de l'appartement : je n'ai jamais renoncé un seul instant à ouvrir une brêche dans le mur du monde même si, depuis l'enfance, j'ai changé d'instrument, la parole et l'écriture s'avérant plus efficaces qu'un marteau."

 

Christian Bobin

Ressusciter

 


Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 12:55

  SNV30093.JPG


 

 

"L'instant éternel est rayon de la Lumière éternelle.

La tâche de l'homme est d'ouvrir une brêche dans la sphère où il vit.

Le rayon pénètre tout seul."

 

Dialogues avec l'Ange

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 02:20

 

Zen Tarot Card

 

 

Toute la fonction d’un maître est de   transformer une dépression en percée.

Le psychothérapeute ne fait que vous retaper, c’est sa fonction. Il n’est pas là pour vous

transformer. Vous avez besoin d’une métapsychologie, la psychologie des Bouddhas.
  C’est la plus grande aventure de 

la vie de traverser une dépression consciemment.

 

C’est aussi le plus grand risque car il n’y a aucune garantie que la dépression deviendra une percée. Elle se produira, mais ces choses ne peuvent pas être garanties. Votre chaos intérieur est très ancien – vous êtes dans le chaos depuis de nombreuses et de nombreuses vies. Il est épais et dense. Il est presque un univers en lui-même. Aussi lorsque vous entrez en lui avec votre petite capacité, le danger est bien sur là. Pourtant, sans faire face à ce danger nul n’est jamais devenu intégré, nul n’est jamais devenu un individu, indivisible.

 

Le Zen ou la méditation est la méthode qui va vous aider à traverser ce chaos, à traverser la nuit noire de l’âme d’une manière équilibrée, disciplinée, vigilante. L’aube n’est pas loin, mais avant de pouvoir l’atteindre, la nuit noire de l’âme doit être traversée.

 

Et comme l’aube approche, la nuit se fait plus noire.


Osho Walking in Zen, Sitting in Zen Chapter 1

 

Commentaire :


La dominance du rouge sur cette carte indique du premier coup d’œil qu’il s’agit d’énergie, de puissance, de force. La lueur brillante émanant du plexus solaire ou centre de puissance du personnage et sa posture, montrent l’exubérance et la détermination.
Tous, nous touchons parfois ce moment où "trop c’est trop". En de tels moments, il semble que nous devons faire quelque chose, quoi que ce soit, même si plus tard cela s’est avéré être une erreur, afin de faire voler en éclats les fardeaux et les restrictions qui nous limitent. Si nous ne le faisons pas elles menacent d’asphyxier et de mutiler notre énergie vitale.
Si vous ressentez maintenant que : "trop c’est trop" accordez-vous le droit de prendre le risque de faire voler en éclats les vieux scénarios et les limitations qui ont retenu le flot de votre énergie. Ce faisant vous serez étonné de la vitalité et de la puissance que cette Percée peut apporter à votre vie.


Partager cet article
Repost0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 23:37

 

 

 

 

 



Ali Reza Ghorbani

Partager cet article
Repost0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 21:59

 

SCAN0002

Partager cet article
Repost0
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 09:06

Ce très beau blog

est ,

sans essayer ,

et offre son parfum sans compter depuis le Québec:

Le blog de Danielle-Marguerite:


En route ....en Vie

 

 

IMGP4547.JPG


 

 

Est-ce qu'une fleur, pleine de lumière, de beauté, dit:
Je donne, j'aide, je sers?

Elle est!

Et parce qu'elle n'essaie pas de faire quelque chose, elle recouvre la terre.
Krishnamurti

Partager cet article
Repost0