Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 00:17



"Ce qui rend la faiblesse dure à supporter c'est le sentiment qu'on n'a pas en soi la source de la bonté, qu'on ne peut ni s'apaiser soi-meme, ni trouver de l'aide"


Paule Salomon

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 17:07

 

 

misericorde.jpg

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 11:04

 

 

 

"L'intention à elle seule a un pouvoir tel quà mesure qu'on la cultive l'esprit se fortifie, les afflictions mentales diminuent, on devient plus aptes à aider les autres, et, ce faisant, on crée les causes et les conditions de son propre bien-être."

 

Yongey Mingyour Rinpoché

Bonheur de la Méditation

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 00:16


mingyur-ccf77.jpg

"Je vais vous confier un grand secret. Quoiqu'il se passe en vous lorsque vous restez simplement attentif à ce qui survient chaque seconde dans votre esprit,
c'est
la méditation. Se détendre simplement dans cet état, c'est l'expérience de l'esprit naturel."


bonheur-9c0ae.jpg
Partager cet article
Repost0
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 17:25

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 00:07

 SNV30001.JPG

 

 

Et voici , l'Eternel passa.

Et devant l'éternel , il y eut un vent fort et violent qui déchirait les montagnes et brisait les rochers : 
l'Eternel n'était pas dans le vent . 
Et après le vent , ce fut un tremblement de terre : l'Eternel n'était pas dans le tremblement de terre.
Et après le tremblement de terre , un feu : 
l'Eternel n'était pas dans le feu.
Et après le feu , un murmure doux et léger.

                            Le livre des rois (I)



Partager cet article
Repost0
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 23:47

  prajnanpad 2


 

[Vous écrivez:]

"Comment peut-on avoir un sens du fini quand en chacun se  trouve l'Infini ? ". Exactement.

Observer et expérimenter est la fonction du coeur. L'intellect qui fonctionne extérieurement a deux aspects: l'un est en affinité avec l'organe interne qui est le coeur; l'autre est en liaison avec le comportement vis-à-vis du monde extérieur. Intérieurement, dans votre coeur, il doit y avoir un sentiment d'unité du moi avec tout, avec [ce qui est] infini, et stable. Son expression extérieure est un sentiment d'affinité et de bienveillance. Tous sont "moi ", tous sont "miens". Et ceci se manifeste dans l'action de toutes sortes de manières, dans une infinité de formes: chacun est comme il est, dans toutes les situations, dans le coeur, on ressent l'unité;  mais, dans l'expression extérieure, c'est le jeu des manifestations infinies qui se déroule.  

Mitra, mitra, mitra,

bienveillance, bienveillance, bienveillance envers tous.


 Yâre dil hardquate dast

   "Dil, le coeur, est avec l'ami très cher.

La main, hardquate est toute occupée à son travail".

Cette parole des soufis est merveilleuse.

N'est-ce-pas ?


Swâmi Prâjnânpad

Les yeux ouverts

P 62

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 22:49

 

SNV30093-copie-2.JPG

 

 

 

Tant que va le Bien-Aimé , nous le suivons.

Quand la coupe devient pleine, nous la brisons

Quand nous sommes en dehors de ce monde

d'eau et d'argile

Nous nous trouvons à l'aube de la joie rayonnante

 

 

Djalal-od-Dîn-Rûmî

Rubài'yât

 

 


Partager cet article
Repost0
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 17:44



Photo de D. Sevré



"Peut être ne fait-on jamais une chose pour elle même,
mais pour se donner le temps d'en venir à une autre qui, seule, nous ressemblera."

Christian Bobin



...
Et il est temps pour moi d'arrêter ce blog (à la fin du mois) , qui m'a offert un espace de création et d'expression , mais qui semble me dire : passons à autre chose, maintenant....

Merci à tous de votre présence attentive et attentionnée ...

Sylvie



Partager cet article
Repost0
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 17:06



On ne peut pas grandir avec les autres.

On ne peut grandir qu’en faisant des choses dont on ne leur rendra pas compte.
Cette part là, est la part de l’ange - ou du loup.
C.B.


Partager cet article
Repost0