Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 13:35



 
Partager cet article
Repost0
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 10:49

 
                                                                                                                                             Photo de Yves Rémond

                                                   

Il y a de îles de lumière dans le plein jour .
Des îles pures , silencieuses . Immédiates .
L'amour seul sait les trouver .C.B.

Partager cet article
Repost0
7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 20:22



Il nous faut devenir adultes pour comprendre que les adultes n'existent pas et que nous avons été élevés par des enfants que l'armure de nos rires rendait faussement invulnérables. C.B.

Partager cet article
Repost0
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 22:59


 
                      Je me demande comment 
                les enfants s
urvivent à leur chagrin .


                                                               Christian Bobin

                                                     Le  Christ aux coquelicots

Partager cet article
Repost0
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 12:38



"Il y a deux choses en nous : l'amour et la solitude . Elles sont entre elles comme deux chambres reliées par une porte étroite . (...) On voit l'amour et la solitude : une seule chambre , à vrai dire , un seul mot.
De la solitude , nous ne viendrons pas plus à bout que de notre mort . C'est ce qui fait que l'on aime et que le temps passe ainsi , dans l'attente lumineuse de ceux que l'on aime : car même quand ils sont là , on les espère encore . On touche leurs épaules , on lit dans leurs yeux , et la solitude n'est pas levée pour autant . Elle gagne en beauté , elle gagne en force , mais elle est toujours là. Ce qui a commencé avec nous - avec l'étoile de notre naissance - n'en finira jamais de nous isoler dans l'espace : chacun séparé de tous les autres . Chacun enclos dans son désir , dans son attente . Nous sommes seuls dans le jour . Nous avons besoin de quelqu'un qui nous conduise dans la pleine nuit du jour , comme on mène un enfant jusqu'aux rives étincelantes du sommeil . Nous sommes seuls dans le jour , mais nous serions incapables de découvrir cette solitude si quelqu'un ne nous en faisait l'offrande amoureuse. La révélant , en pensant l'abolir . L'aggravant , en croyant la combler . Cette solitude est le plus beau présent que l'on puisse nous faire . Elle brûle dans le jour . Elle s'illumine de nos absences ."


C.Bobin
Lettres d'or

Partager cet article
Repost0
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 14:35


Il faut longtemps moudre les mots et mourir en silence pour faire cuire le pain du ciel.




Christian Bobin
Le Christ aux coquelicots

Partager cet article
Repost0
27 avril 2008 7 27 /04 /avril /2008 19:11



Notre  ignorance de ce qu'est la vie dans ses profondeurs ne nous empêche pas de la vivre et d'en avoir par là une intelligence parfaite bien que taciturne. C.B.

Partager cet article
Repost0
24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 11:56

 



"Si nous considérons notre vie dans son rapport au monde, il nous faut résister à ce qu'on prétend faire de nous, refuser tout ce qui se présente - rôles, identités , fonctions - et surtout ne jamais rien céder quant à notre solitude et à notre silence. Si nous considérons notre vie dans son rapport à l'éternel, il nous faut lâcher prise et accueillir ce qui vient, sans rien garder en propre. D'un côté tout rejeter, de l'autre consentir à tout : ce double mouvement ne peut être réalisé que dans l'amour où le monde s'éloigne en même temps que l'éternel s'approche, silencieux et solitaire."

C.Bobin
L'Eloignement du monde

Partager cet article
Repost0
23 avril 2008 3 23 /04 /avril /2008 12:07


  Photo de Boubat


         Dans tout ce que nous faisons nous ne faisons  qu'attendre , et c'est par impatience que nous mettons , entre nous et notre attente , une poussière de volontés et  de désirs , seulement par impatience.


C.Bobin : L'éloignement du monde

Partager cet article
Repost0
23 avril 2008 3 23 /04 /avril /2008 12:02




"Légèreté de l'oiseau qui n'a pas besoin pour chanter de posséder la forêt , pas même un seul arbre."



C.Bobin : L'éloignement du monde


Partager cet article
Repost0