Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 00:00

S



Partager cet article
Repost0
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 21:46

 

 

"Dès que je les ai vus, les nuages sont venus à mon secours. Si vous saviez comme j'ai besoin d'aide.

Il n'y a pas un instant où je ne cherche une pierre pour aiguiser l'oeil."

 

 

Christian Bobin

La Grande Vie

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 00:35

nuit bobin.

 

Christian Bobin

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 01:54

.

 

L'arbre est devant la fenêtre du salon.

Je l'interroge chaque matin:

"Quoi de neuf aujourd'hui?" 

La réponse vient sans tarder,

donnée par des milliers de feuilles:

"Tout"

 

Christian Bobin

 

 

 

arbre2.jpg.

 

Ağaç salonun pencerenin önündedir.

Her saba ona soruyorum: 

"Ne var, ne yok bu gün?"

Cevap, beklemeden geliyor, binlerce yapraklardan verilen:

"Her şey var" 

 

Christian Bobin

 


Partager cet article
Repost0
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 20:10

 

23413 563498223668600 2144960089 n

Nous sommes devant la vie comme devant un messager qui frapperait chaque matin à notre porte . Nous l'invitons à entrer , nous le  faisons asseoir et nous commençons à lui confier nos espérances et à lui faire part de nos plaintes , avant de lui proposer de partager notre repas et de nouveau la litanie des plaintes , le bavardage des espérances , à présent c'est le soir , nous le raccompagnons à la porte et nous le saluons sans avoir pensé une seconde à lire cette lettre qu'il agitait tout ce temps sous nos yeux.

 

Christian Bobin


Partager cet article
Repost0
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 22:45

 

SG100082b

La joie c'est de n'être plus jamais chez soi, toujours dehors, affaibli de tout, affamé de tout, partout dans

le dehors du monde comme au ventre de Dieu.

 

Christian Bobin

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 00:18

 

 

1460309 10151958178342445 1823269939 n.

 

 

 

Rien ne sera jamais aussi vaste qu'un visage ouvert par l'étonnement d'aimer

 

Christian Bobin


Partager cet article
Repost0
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 18:02

 

 

À quoi reconnaît-on ce que l'on aime. À cet accès soudain de calme, à ce coup porté au coeur et à l'hémorragie qui s'ensuit - une hémorragie de silence dans la parole. Ce que l'on aime n'a pas de nom. Cela s'approche de nous et pose sa main sur notre épaule avant que nous ayons trouvé un mot pour l'arrêter, pour le nommer, pour l'arrêter en le nommant. 

 

Christian Bobin

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 00:25

 

 

 

Si nous considérons notre vie dans son rapport au monde, il nous faut résister à ce qu'on prétend faire de nous, refuser tout ce qui se présente - rôles, identités, fonctions - et surtout ne jamais céder quant à notre solitude et à notre silence. Si nous considérons notre vie dans son rapport à l'éternel, il nous faut lâcher prise et accueillir ce qui vient, sans rien garder en propre. D'un côté tout rejeter, de l'autre consentir à tout : ce double mouvement ne peut se réaliser que dans l'amour où le monde s'éloigne en même temps que l'éternel s'approche, silencieux et solitaire.

 

Christian Bobin

L'éloignement du monde

 


Partager cet article
Repost0
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 20:04
.
Partager cet article
Repost0