Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 13:02




     Oubliée par le voleur :
la lune
à la fenêtre. 



Ryokan



Partager cet article
Repost0
13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 12:37

                      



                            
  La nuit éblouirait

Personne n'est vraiment aimé de son vivant :
il faut que nous mourrions pour être aimés vraiment.
La nuit éblouirait autant que le soleil
si nous aimions autant les vivants que les morts.
La mort venait de faire une entrée remarquée :
le malheur est aussi éblouissant qu'un dieu
quand le coeur ne fait pas son travail à moitié.
La mort n'est jamais loin de ceux que nous aimons .
Il n'y a que la mort qui nous aime vraiment
el les fleurs qui jamais n'ont fait souffrir quelqu'un.

Lydie Dattas
Le livre des anges.


http://podcast.rsr.ch/media/espace2/bobin/20080810-livre-des-anges.mp3

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 12:51





 



Les anges ont signalé mon coeur à la beauté
quand les anges ont compris que mon coeur était vrai.
Les anges ont ajouté leur bonheur à ma joie,
le ciel m'a rapprochée de ma propre beauté.
Le coeur sans la beauté se laisserait mourir.
La nuit est devenue si merveilleusement claire :
la nuit était du bleu dont se servent les anges
quand les anges refont la beauté du ciel bleu.
Les lys faisaient briller leur pure étoile blanche,
les lys étincellaient inoubliablement.

Lydie Dattas
Le livre des anges

 

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2008 5 04 /07 /juillet /2008 12:59














             Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,
         Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :
         Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
         Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

         Je ne parlerai pas, je ne penserai rien,
         Mais l'amour infini me montera dans l'âme ;
         Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,
         Par la Nature, heureux- comme avec une femme.



                                 Arthur Rimbaud


Partager cet article
Repost0
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 17:38

 



J'ai appris à penser en regardant l'aurore,
j'ai appris à aimer en admirant les roses.
La beauté de l'aurore a formé ma pensée,
les anges ont préparé mon âme à la beauté,
mon âme inaugurée par le bleu de l'azur.
Le ciel me demandait son avis sur les roses,
la joie me traduisait la pensée de l'azur.
Le malheur m'a aidée à comprendre l'azur,
le malheur a rendu mon coeur intelligent.


Lydie Dattas
Le livre des anges

Partager cet article
Repost0
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 19:13





                                   Tableau de Gandha
                                               "Voyage mouvementé"


         


   La mer est un espace de rigueur et de liberté.



      Victor Hugo

Partager cet article
Repost0
24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 15:12





La violette ouvrait ses grands yeux dans les bois.
Ta beauté ne peut pas avoir été pour rien :
ton coeur a refusé de demander des preuves
car le coeur prend toujours le chemin le plus court.
Ton coeur savait déjà ce que tu cherches encore,
les roses étaient des brutes à côté de ton coeur.
Le coeur ne revient pas sur ce qu'il a choisi.
Je voulais simplement t'empêcher de souffrir
quand le ciel dans tes yeux m'ordonnait de l'aimer.


Lydie Dattas
Le livre des anges

Partager cet article
Repost0
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 19:52





La jeunesse portait les traits de mon visage :
mon âme a repoussé les avances du temps.
Le soleil est entré tout à coup dans mon âme :
rien ne vaut la beauté d'une âme qui se rend.
Le malheur visité sans arrêt par la joie
quand la joie refusait de relâcher mon coeur,
et ma vie à jamais brisée par le bonheur.
Je mourrai du bonheur terrible d'exister.
Je ne souffrirais pas si j'étais moins heureuse,
la force de ma joie atteste ma souffrance,
le ciel m'aimerait moins si je ne souffrais pas.


Lydie Dattas
Le livre des anges

Partager cet article
Repost0
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 23:21


           La raison du plus fort est toujours la meilleure
           Il ne me reste plus qu'à me boucher les oreilles
           Pour ne pas entendre cette vérité sans saveur
           Il me reste à jeter le fruit pourri de la corbeille
           Il me reste à transformer la vérité en mensonge
           A force de moudre le blé de mes songes.



          C'est le blé qui fait tourner mon moulin
          Et mon moulin ne moud que du vent
          Je suis la honte des pauvres gens
          L'insulte aux gens sans pain.




Hasard des mots mis en écho, qui me ramènent en arrière... Ecrits il y a 24 ans , ces poèmes reflétaient mon âme sombre , presque désespérée ...
Le chemin parcouru depuis ... n'était-ce pas pour arriver à  faire un peu de pain ?
Partager cet article
Repost0
16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 12:47

     



      Les anges ont mis le ciel dans les jacinthes bleues,
      le règne de l'azur dans les jacinthes bleues,
      et le bleu de l'azur qui n'a jamais menti,
      et ces bleuets trempés dans le terrible azur.
      Les iris bleus buvaient le sombre azur de l'âme,
      la pointe des iris trempée dans le ciel pâle.
      Le jasmin m'implorait de lui donner une âme :
      Comment refuserais-je mon âme au jasmin blanc ?

      Lydie Dattas
      Le Livre de Anges

Partager cet article
Repost0