Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 07:07




"La simplicité est spontanéité , coïncidence immédiate à soi-même , improvisation joyeuse , désintéressement , détachement , dédain de prouver , de l'emporter , de paraître . De là cette impression de liberté , de légèreté , d'ingénuité heureuse .
(...) Elle est insouciante mais non sans soin ; elle s'occupe du réel , non de soi. C'est le contraire de l'amour-propre . Elle a un goût de candeur et de vérité qui se fait sentir , un je ne sais quoi d'ingénu , de doux , d'innocent , de gai , de paisible quand on la voit de près avec des yeux purs . La simplicité est oubli de soi , c'est en quoi elle est une vertu , non le contraire de l'égoïsme comme la générosité mais  le contraire du narcissisme , de la prétention , de la suffisance.

La générosité est un effort , la simplicité est un repos.
La générosité est une victoire , la simplicité est une paix.
La générosité est une force , la simplicité est une grâce."


André Comte -Sponville:
"Petit traité des grandes vertus"


Partager cet article
Repost0
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 10:30






"Cher Ange,

La manière simple dont tu vivais chaque jour , chaque instant , chaque évènement , va de pair avec la manière dont tu acceptais la vie dans sa totalité : ta personne physique et morale , tes dons , tes aptitudes , tes limites , ta famille telle qu'elle était et telle qu'elle fut. Pas une seule fois je ne t'ai entendu te plaindre de ton sort , de ce que tu avais eu ou pas eu , de ce dont tu avais manqué , de la manière dont tu avais été élevé , aimé. Tu semblais toujours avoir été heureux de ton passé , de ton présent et je constatais aussi que tu étais heureux toujours . Tu t'aimais et t'acceptais totalement tel que tu étais , heureux d'être toi-même. Je le constatais, l'essentiel pour être heureux était en toi, cela ne faisait aucun doute pour moi et ceux que tu rencontrais.
S'aimer soi-même en vérité est la cause première du vrai bonheur ; ainsi , le bonheur est d'abord en nous. Ange , tu me l'as prouvé tous les jours de notre vie commune , tu ne m'as pas demandé de te rendre heureux , tu m'as seulement offert de partager ton bonheur . Ainsi tu étais avec tous ceux que tu rencontrais ( enfants , jeunes , adultes) . A tous tu te rendais présent de tout ton être."

Annie Gautier -Audrain
"Ange ou La vie d'un homme simple"

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 08:00

"Ne  passons pas notre vie à améliorer ce qui va mal ,
mais portons notre attention sur ce qui va bien"


Merci Alice

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 09:00

 

  "Cher Ange,


  Je ne pense pas être dans l'erreur en disant que ce qui frappait au premier abord ceux qui te rencontraient était ta simplicité. Simple déjà dans ta présentation , sans recherhe. Simple dans ton regard , un regard de bonté qui se portait sur l'autre avec respect , silence , paix , discrétion , ce regard qui permet à l'autre d'exister parce qu'il est franc , vous accueillant comme vous êtes , regard qui met à l'aise , qui ne juge pas . Ange , quand j'étais avec toi , je ne te le disais pas (pourquoi ?) mais j'étais toujours frappée par ce regard qui accompagnait toutes les paroles que tu disais . Je remarque que cette attitude n'est pas si courante dans notre monde : combien de personnes se parlent sans vraiment se regarder..."


Annie Gautier-Audrain

"Ange ou  la vie d'un homme simple"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci Jeanne .

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2008 5 28 /11 /novembre /2008 08:00





Deleuze : cours sur Spinoza. Dieu excédant le langage.
Partager cet article
Repost0
23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 09:52



                                   
Partager cet article
Repost0
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 10:06



               LA RELATION: LE JEU DE LA DUALITE

 "Un des grands prophètes du royaume humain est Martin Buber. Selon lui, la vie humaine se déploie, et trouve sa signification, dans le jeu de la dualité. L'existence humaine atteint sa plus pleine expression dans et au travers de notre capacité à entrer dans la relation Moi/Toi avec la réalité sous toutes ses formes. La conscience égoïque n'est capable que de monologue, parce qu'elle implique surtout de s'écouter parler, en réagissant à la réalité au travers de nos projections mentales. A l'autre extrême, le royaume de l'être absolu se caractérise par le silence, étant donné que notre nature essentielle ne peut pas être réalisée ou décrite de manière adéquate par des mots ou des concepts. Habiter pleinement le domaine humain, selon Buber, c'est au contraire vivre dans le dialogue.

Le dialogue est quelque chose de beaucoup plus profond que le simple échange verbal. Sa principale caractéristique est de rencontrer et d'honorer l'altérité de l'autre - en tant que « autre sacré» - ce qui permet à une alchimie mutuelle d'avoir lieu. Pour reprendre ses propres termes, « Le mouvement de base de la vie de dialogue, c'est de se tourner vers l'autre... en acceptant du plus profond de soi l'autre personne dans sa spécificité. » 

Le dialogue ne se limite pas à un contact de personne à personne. Buber inclut le dialogue avec Dieu, et décrit la façon d'entrer en contact avec un arbre dans cet esprit : « De toute votre force, recevez l'arbre, abandonnez- vous à lui... Alors vous serez vraiment transformé. »

L'ego conditionné est blindé contre ce type d'échange transformateur parce qu'il est rigide, sur la défensive et bloqué dans le passé. L'être absolu lui aussi ne change ni ne se transforme car il est au-delà du temps - « tel qu'il était au commencement, tel qu'il est à présent et sera à jamais ». Mais dans le domaine humain, là où la dualité se déploie, la relation est un facteur de changement."


 

 

 

 
Ce texte de John Welwood vient d'un blog très bien documenté qui consacre une étude approfondie à quelques sages. En particulier une étude de l'enseignement de  Swami Prajnnpad  vue par différents auteurs : Arnaud Desjardins , Denise Desjardins , et John Welwood.
je vous recommande le blog :

http://supervielle.univers.free.fr/textes_prajnanpad.htm#Paroles%20de%20Svamiji

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 10:00





"Qui, quel geste, quelle action va me rendre joyeux aujourd'hui?" Cela ne nie pas les difficultés du quotidien. Au contraire, cette attitude nous permet de les affronter. Elle empêche la souffrance d'être le centre de notre vie. "





Alexandre Jollien
Merci à Acouphène pour ce très bel article sur lui :
http://spinescent.blogspot.com/2008/11/vivre-dans-la-joie-avec-alexandre.html

 

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 11:07


                                       
Partager cet article
Repost0
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 11:47



                                FAIRE PLACE

Disparais un instant, fais place au paysage,
Le jardin sera beau comme avant le déluge,

Laisse l'herbe pousser en dehors de ton songe
Et puis tu reviendras voir ce qui s'est passé.

Jules Supervielle (dans les "Amis Inconnus")




Trouvé , parmi d'autres fruits délicieux , sur le blog "yog'La vie"......
http://yog.lavie.over-blog.com/


Partager cet article
Repost0