Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 16:28

 


 

L'amour ne donne que de lui- même

et reprend que de lui- même.
L'amour ne possède pas et ne veut pas être possédé;
Car l'amour suffit à l'amour.

Quand vous aimez, vous ne devez pas dire

«Dieu est dans mon coeur»,
Mais plutôt

«Je suis dans le coeur de Dieu».

Et ne pensez pas que vous pouvez guider

le cours de l'amour,
Car l'amour, s'il vous trouve digne, dirigera votre cours.
L'amour n'a point d'autre désir que de s'accomplir.

Mais si vous aimez et devez avoir des désirs, qu'ils soient ceux-ci:
Se fondre et être un ruisseau coulant qui chante sa mélodie la nuit.
Connaître la douleur de trop de tendresse.
Être blessé par sa propre intelligence de l'amour;
Et saigner volontiers et joyeusement.

Se réveiller à l'aurore avec un coeur ailé
et rendre grâce pour une autre journée d'amour;
Rentrer en sa demeure au crépuscule avec gratitude,
Et alors dormir avec en son coeur une prière pour le bien-aimé,
Et sur les lèvres un chant de louange.


Extrait du Prophète de Khalil Gibran

 

Trouvé sur le blog En route ...En vie

 

Merci Danielle-marguerite

 



Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 12:55

  SNV30093.JPG


 

 

"L'instant éternel est rayon de la Lumière éternelle.

La tâche de l'homme est d'ouvrir une brêche dans la sphère où il vit.

Le rayon pénètre tout seul."

 

Dialogues avec l'Ange

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 02:20

 

Zen Tarot Card

 

 

Toute la fonction d’un maître est de   transformer une dépression en percée.

Le psychothérapeute ne fait que vous retaper, c’est sa fonction. Il n’est pas là pour vous

transformer. Vous avez besoin d’une métapsychologie, la psychologie des Bouddhas.
  C’est la plus grande aventure de 

la vie de traverser une dépression consciemment.

 

C’est aussi le plus grand risque car il n’y a aucune garantie que la dépression deviendra une percée. Elle se produira, mais ces choses ne peuvent pas être garanties. Votre chaos intérieur est très ancien – vous êtes dans le chaos depuis de nombreuses et de nombreuses vies. Il est épais et dense. Il est presque un univers en lui-même. Aussi lorsque vous entrez en lui avec votre petite capacité, le danger est bien sur là. Pourtant, sans faire face à ce danger nul n’est jamais devenu intégré, nul n’est jamais devenu un individu, indivisible.

 

Le Zen ou la méditation est la méthode qui va vous aider à traverser ce chaos, à traverser la nuit noire de l’âme d’une manière équilibrée, disciplinée, vigilante. L’aube n’est pas loin, mais avant de pouvoir l’atteindre, la nuit noire de l’âme doit être traversée.

 

Et comme l’aube approche, la nuit se fait plus noire.


Osho Walking in Zen, Sitting in Zen Chapter 1

 

Commentaire :


La dominance du rouge sur cette carte indique du premier coup d’œil qu’il s’agit d’énergie, de puissance, de force. La lueur brillante émanant du plexus solaire ou centre de puissance du personnage et sa posture, montrent l’exubérance et la détermination.
Tous, nous touchons parfois ce moment où "trop c’est trop". En de tels moments, il semble que nous devons faire quelque chose, quoi que ce soit, même si plus tard cela s’est avéré être une erreur, afin de faire voler en éclats les fardeaux et les restrictions qui nous limitent. Si nous ne le faisons pas elles menacent d’asphyxier et de mutiler notre énergie vitale.
Si vous ressentez maintenant que : "trop c’est trop" accordez-vous le droit de prendre le risque de faire voler en éclats les vieux scénarios et les limitations qui ont retenu le flot de votre énergie. Ce faisant vous serez étonné de la vitalité et de la puissance que cette Percée peut apporter à votre vie.


Partager cet article
Repost0
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 00:17



"Ce qui rend la faiblesse dure à supporter c'est le sentiment qu'on n'a pas en soi la source de la bonté, qu'on ne peut ni s'apaiser soi-meme, ni trouver de l'aide"


Paule Salomon

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 07:15



Partager cet article
Repost0
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 22:17

" L'inimitié est un effet de l'ignorance. Car entre tout homme et tout autre le lien fraternel subsiste, que celui qui pratique l'inimitié oublie. C'est au non-violent de le lui rappeler. Ce lien que l'autre oubliait parcequ'il ne pensait qu'à soi, vous ne pouvez le lui rappeler que par l'oubli de vous même"





"Ce n'est pas l'ennemi que vous avez à combattre mais l'erreur de l'ennemi : l'erreur que commet votre prochain lorsqu'il lui arrive de se croire votre ennemi. Faites-vous l'allié de votre ennemi contre son erreur."



Lanza Del Vasto
Le Pèlerinage aux sources

Partager cet article
Repost0
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 06:55

Photo de Grégory Colbert


"La condition première de l'être humain, c'est un peu d'humilité, un peu de doute par rapport à la justesse de sa conduite, et un peu de réceptivité."

Gandhi
Partager cet article
Repost0
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 06:55






Partager cet article
Repost0
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 19:58






"Au lieu de répondre au moine en lui disant comment combiner parole et silence, maître Fêng Hsüeb lui fait directement appréhender le niveau primaire de la Réalité comme combinaison de silence et de parole.
Pour bien l'entendre , il nous faut garder à l'esprit que le charmant paysage printannier ici évoqué par des mots est tiré des profondeurs de la mémoire. C'est un paysage éloigné à la fois temporellement et spatialement du lieu où se trouve le poète. Il est , en d'autres termes , inexistant. Pourtant, comme évoqué par la mémoire, le paysage est là, étonnament vivace. Les gloussements des perdrix ne sont pas entendues en ce point spatio-temporel de la réalité extérieure. Mais , dans une dimension différente, les perdrix gloussent indéniablement parmi les fleurs odorantes.
Tous les éléments du poème , y compris le sujet-je , sont de la sorte à la fois absents et présents en un même et unique moment - c'est une combinaison particulière de silence et de parole."

Le kôan zen
TOSHIHIKO IZUTSU
Partager cet article
Repost0
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 18:40



"Un moine demanda un jour à maître Fêng Hsüeb  (896-973)
: "La parole altère la transcendance ( de la Réalité), et le silence altère la manifestation. Comment combiner parole et silence sans altérer la Réalité?"
Le maître répondit: " Je me souviendrai toujours du paysage printanier que je vis un jour dans le Chiang Nan. Les perdrix gloussaient parmi les fleurs parfumées, alors dans leur éclat!"
Le moine dit : si nous usons de mots pour décrire le niveau primaire de la Réalité, l'unicité inarticulée originelle s'articule inévitablement en entités limitées. Si, par contre, nous demeurons silencieux, tout s'engloutit dans le Néant éternel et l'aspect phénoménal de la Réalité disparaît. D'où la question: comment combiner parole et silence de façon à présenter la Réalité absolue sous ses deux aspects?" (suite à venir)

Le Kôan zen
TOSHIHIKO IZUTSU



Partager cet article
Repost0