Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 00:21

 

J'avais déjà publié cet article..

Une deuxième fois, pour ne pas oublier ...


image003m.jpg


 

PARDONNER

Extraits de discours de différents auteurs

Traduits par Vipassanasangha

-----------------------------


Pour pardonner, il faut être capable de lâcher les peines du passé, les blessures, la tristesse.

Nous pourrons ainsi nous en libérer et ouvrir la porte

à l'affection, à la tendresse et à l'amour.

Bien évidemment ce n'est pas facile et cela demande beaucoup de courage,

mais

nous devons travailler sur nos points les plus vulnérables.

Malgré notre chagrin, l'amour est

toujours en nous.

Lorsque nous réussissons à pardonner cela nous guérit nous-mêmes et permet à l'amour

de se manifester à nouveau.

Tant que nous ne pardonnons pas, nous continuons à porter et à transporter les blessures du passé.

Notre coeur reste fermé,

il continue à ressentir la peur et la déception.

Il est plein d'hostilité, de colère, de peine et de haine.

Si nous pouvons pardonner, et ouvrir notre coeur

malgré toutes les peines et les injustices subies,

nous libérerons en nous toutes les énergies

bloquées et pourrons nous ouvrir aux autres,

à la vie, à de nouvelles expériences.

Nous nous donnons la chance de recommencer.

Pardonner est une nécessité si nous voulons continuer à vivre et à être heureux.

Le pardon nous transforme, il transforme nos relations

et notre vie.

Pardonner ne signifie pas renier les

blessures du passé,

mais plutôt que de ressentir ces peines continuellement,

de les garder en nous, de les vivre encore,

nous nous débarrassons de l'énergie

et de la force de la colère en nous.

C'est un grand soulagement, une libération, un renouveau.


Aussi longtemps que nous restons prisonniers de nos mauvais souvenirs,

il n'y aura pas de place pour de nouvelles possibilités.

Nous voulons chasser ces souvenirs

qui nous chagrinent, les expulser de notre mémoire,

mais en agissant ainsi,

nous ne faisons que d'y repenser

et de les revivre à nouveau.

Nous n'en sommes pas libres, et restons empoisonnés,

pris dans les filets de la haine.

 

 

image004.jpg

 

Nos réactions, nos réponses restent l'hostilité,
la rage au lieu de l'amour,
la tendresse et
l'affection.
La porte de notre coeur reste fermée tant nous craignons d'être à nouveau blessés et de souffrir, 

et nous fermons également la porte à toutes nouvelles opportunités,

au changement et au bonheur.

 

Nous devrons arrêter la lutte et la guerre dans notre propre esprit.


Nous devrons arrêter

d'accuser les autres, et avoir le courage de prendre conscience du contenu de notre esprit,

regarder ces peines bien en face, en ressentir l'amertume, sans vouloir fuir.

Nous pourrons enfin être en paix avec nous-mêmes,

la guérison pourra alors s'opérer

et la compassion naître pour nous-mêmes et aussi pour les autres car nous pourrons comprendre

l'intensité et la profondeur de leur douleur.

Lorsque nos comportements sont empreints d'amour et de compassion, ils ont un grand impact.

Le pardon est essentiel, sinon nous restons séparés des autres, nous nous sentons

isolés. Il est très douloureux de se sentir seul.

Quand nous rejetons quelqu'un, nous sommes

les premiers à en souffrir.

Quand nous souffrons, nous ne sommes pas suffisamment

disponibles pour voir la souffrance des autres.

Nous créons nous-mêmes une barrière, une

séparation et nous nous isolons.

Nous ne pouvons que ressentir solitude,

tristesse, ennui et peur.

Le pardon est la seule solution pour notre bien-être,

pour nous décharger du lourd et

douloureux fardeau du passé.

En prenant conscience de nos peines, nous pouvons nous en libérer, les abandonner et nous

prenons aussi conscience des peines des autres.

Pardonner ne signifie pas oublier,

mais nous donner le droit de garder notre coeur ouvert et recevoir de l'amour,

au lieu de succomber aux feux destructeurs de la colère et de la haine.

 

 

image003g.jpg

Nous pouvons comprendre que chacun cherche le bonheur, comme nous-mêmes,

que chacun souffre et est la proie du désir,

de la souffrance et de l'ignorance.

En général, ceux qui nous blessent

souffrent et sont dans la confusion.

Les comprendre, se mettre à leur

place, nous aide à pardonner.

L'amour et l'attention nous permettent de sortir de l'engrenage de la peine et de la colère.

Pardonner est un acte d'humanité,

c'est mettre le passé de côté,

mettre le passé au passé

et ne plus vivre le passé au présent.

C'est effacer les différences

entre soi et les autres, arrêter de juger et de condamner.

L'amour est le plus puissant remède.

C'est ce qui nous soutient, ce qui nous nourrit.

Nous pouvons beaucoup apprendre de ceux que nous considérons comme des ennemis.

Ils peuvent nous aider à grandir,

car en général ce que nous critiquons en eux

est ce que nous n'acceptons pas en nous-mêmes.

Nos ennemis nous montrent nos côtés sombres et cachés.

 

 



Nous avons ainsi l'opportunité de voir se refléter nos défauts, comme dans un éclatant miroir.

Cela nous aide à nous connaître

et à nous accepter plus profondément.

Le pardon est un long et difficile processus.

 

Nous ne pouvons pas nous forcer à pardonner,

nous risquons de ressentir de la colère et de la haine envers nous-mêmes si nous n'y parvenons pas.

Pardonner requiert de la patience.

Nous n'avons pas besoin de nous juger ou

de nous punir davantage,

mais plutôt laisser le processus se dérouler à son rythme,

et si cela nous est possible ne plus nous sentir coupable,

ce qui nous empêcherait de nous en libérer.


Nous avons en général plus de facilité à pardonner les autres que nous-mêmes.

Souvent nous pardonnons aux autres bien avant nous-mêmes.

Parfois même nous réussissons à pardonner les autres,

mais nous continuons à nous en vouloir, à ressentir de la colère envers nous-mêmes, sans en être conscient.

Nous n'avons pas besoin d'être parfaits pour nous aimer.


Nous pouvons nous aimer tels que nous sommes.

Malgré toutes nos imperfections, nous pouvons ouvrir notre coeur pour recevoir notre héritage d'amour.


Quelles que soient nos difficultés et si insurmontables qu'elles paraissent,

nous devons persévérer avec courage et patience

pour ouvrir notre coeur, pardonner et entrer en contact

avec notre immense capacité à aimer.

 

image007.jpg


 


Repost 0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 02:31

 

"Il n'y a pas de chemin conduisant au bonheur.

Le bonheur, c'est le chemin.."

 


 

Repost 0
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 23:37

.

Dalai-Lama-Nantes1.jpg

 

 

 

« Il est vital de laisser une large place au changement dans les relations avec l'autre. Ces transitions tiennent lieu de périodes charnières, où l'amour véritable mûrit et s'épanouit. »  

 

Dalaï Lama

Repost 0
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 00:13



On n'est pas obligé de se sentir continuellement à la merci de ses émotions.



Kalou Rinpoché

 

 

 

Kalou

Repost 0
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 11:04

 

 

 

"L'intention à elle seule a un pouvoir tel quà mesure qu'on la cultive l'esprit se fortifie, les afflictions mentales diminuent, on devient plus aptes à aider les autres, et, ce faisant, on crée les causes et les conditions de son propre bien-être."

 

Yongey Mingyour Rinpoché

Bonheur de la Méditation

Repost 0
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 00:16


mingyur-ccf77.jpg

"Je vais vous confier un grand secret. Quoiqu'il se passe en vous lorsque vous restez simplement attentif à ce qui survient chaque seconde dans votre esprit,
c'est
la méditation. Se détendre simplement dans cet état, c'est l'expérience de l'esprit naturel."


bonheur-9c0ae.jpg
Repost 0
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 07:42


Le bonheur ne se trouve pas
avec beaucoup d'effort et de volonté
mais réside là , tout près ,
dans la détente et l'abandon.
Ne t'inquiète pas , il n'y a rien à faire.
Tout ce qui s'élève dans l'esprit
n'a aucune importance
parce que n'a aucune réalité.
Ne t'y attache pas.
Ne te juge pas.
Laisse le jeu se faire tout seul ,
s'elever et retomber , sans rien changer ,
et tout s'évanouit et recommence à nouveau , sans cesse.
Seule cette recherche du bonheur nous empeche de le voir.

C'est comme un arc-en-ciel
qu'on poursuit , sans jamais le rattraper
Parce qu'il n'existe pas , qu'il a toujours été là
et t'accompagne à chaque instant.
Ne crois pas à la réalité des expériences bonnes ou mauvaises ,
elles sont comme des arc-en-ciel.
A vouloir l'insaisissable , on s'épuise en vain.
Dès lors qu'on relache cette saisie ,
l'espace est là , ouvert , hospitalier et confortable.
Alors profites-en. Tout est à toi , déja. Ne cherches plus.
Ne va pas chercher dans la jungle inextricable l'éléphant
qui est tranquillement à la maison.

Rien à faire
Rien à forcer
Rien à vouloir
Et tout se fait tout seul.


 Guendune Rinpoché

Repost 0
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 12:57








                                 
Repost 0
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 22:39



                                
                                
Repost 0
26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 12:18


                          
                                 
Repost 0

Profil

  • sevim
  • Mes origines orientales ne permettent pas de me définir , mais elles orientent (!) mes goûts et mes aspirations ...  
 sevimguvenek@hotmail.com
  • Mes origines orientales ne permettent pas de me définir , mais elles orientent (!) mes goûts et mes aspirations ... sevimguvenek@hotmail.com

Ce que je suis


 Une mosaïque de ressentis , de vécus , de pensées ,
Une soif d'être et de connaître,
un chemin pas à pas .